A qui appartiennent les ossements trouvés dans «La Montagne Rouge»?

Polar « La Montagne Rouge » d'Olivier Truc est paru chez Points Seuil en octobre 2016 (552 p., 8,50 €).

Ecrit par la communauté

— 

La Montagne rouge, d'Olivier Truc
La Montagne rouge, d'Olivier Truc — Points/Seuil
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui « La Montagne Rouge » d'Olivier Truc chez Points Seuil (552 p., 8,50 €).

Christian, contributeur du groupe de lecture 20 Minutes, vous donne son avis sur « La Montagne Rouge » par Olivier Truc chez Points Seuil (552 p., 8,50 €).

Ma citation préférée

On va repartir, un pas derrière l’autre. Parce que devant nous les pierres se tassent, derrière nous elles se redressent, parce que la bruyère étouffe nos souffrances, les montagnes nourrissent notre fierté et les loups égorgent nos espoirs. »

Pourquoi ce livre ?

Parce qu’on plonge dans une véritable course contre le temps qui doit, on le pressent depuis le début, décider de l’issue du procès qui oppose les forestiers aux éleveurs de rennes. Tout l’enjeu est de savoir lesquels étaient là avant les autres pour avoir le droit d’exploiter les pâturages. Au-delà d’un conflit de territoire, c’est le sort des peuples nomades que nous laisse découvrir l’auteur, populations qui ont vu leur territoire se réduire au fil des siècles jusqu’à être cantonnés dans des codifications administratives.

Parce que c’est toute une histoire qui oppose une culture ancestrale et une société fixe. C’est aussi une histoire de racisme ou de méfiance pour ce qui est différent.

Parce que ce livre est aussi l’occasion de portraits incroyables d’hommes et de femmes, remarquablement écrits, dépeints avec les contradictions entre l’intime et les exigences du moment, la lassitude du combat ou la dureté des affrontements car la vie au pied de la Montagne Rouge est dure et seuls les plus forts peuvent y survivre.

Parce que le fils de Petrus Eriksson apporte un début de réponse sur l’avenir des traditions, il n’est pas contre perpétuer la tradition, mais il ne veut plus vivre les conflits qu’a connus son père. Aujourd’hui, les enfants nomades ont le même mode de vie que les autres enfants, se côtoient à l’école, il n’est plus question d’affrontements. C’est un autre mode de vie qui se profile : éleveur de rennes à mi-temps et vie fixe le reste du temps. Et peut-être un jour, la disparition de la mémoire des anciens.

Parce qu’enfin, cette course contre le temps est palpitante, truffée de références historiques, un vrai travail journalistique.

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. En pleine bataille juridique entre éleveur lapons et forestier, des ossements humains sont découverts dans un enclos de rennes. La police des rennes mène l’enquête et remonte le cours de l’histoire des Samis, peuple nomade. Et si ces ossements venus du passé étaient la clef du procès ?

Les personnages. Klemet et Nina enquêteurs de la police des rennes, Petrus Eriksson le chef des Samis, le professeur Rogaberg et le professeur Filius, Vestling antiquaire inquiétant, Sine Tempore le squelette dont viendra la vérité, quatre marcheuses nordiques amatrices de bingo, des éleveurs, des forestiers.

Les lieux. Suède, Laponie

L’époque. Actuelle et ancienne

L’auteur. Olivier Truc est journaliste à Stockholm. Il est un spécialiste des pays nordiques et baltes. La Montagne Rouge est le troisième tome des enquêtes de la police des rennes.

Ce livre a été lu avec bonheur par Christian

« Lecteur et dévoreur de livres, je souhaite partager mes coups de cœur de lecture. »

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici