«Mille Petits Riens» de Jodi Picoult, le destin d'une sage-femme dans un monde qui ne l'est pas

LITTERATURE «Mille Petits Riens» par Jodi Picoult est sorti chez Actes Sud le 7 mars 2018.

Ecrit par la communauté

— 

«Mille Petits Riens» par Jodi Picoult chez Actes Sud (416 p., 23,50€).
«Mille Petits Riens» par Jodi Picoult chez Actes Sud (416 p., 23,50€). — Actes Sud/20 Minutes

Les lectures coups de cœur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. Aujourd'hui, «Mille Petits Riens» par Jodi Picoult chez Actes Sud (416 p., 23,50€).

Anne-Sophie, contributrice du groupe de lecture 20 Minutes et blogueuse, nous donne son avis sur Mille Petits Riens par Jodi Picoult.

Ma citation préférée: 

«A ce moment-là, nous ne sommes ni Noire ni Blanche, ni avocate ni accusée. Nous ne sommes pas séparées par ce que je connais du système judiciaire et ce qu'elle doit encore apprendre. Nous sommes simplement deux mères, assises côté à côté.»

Pourquoi ce livre?

Parce que Mille Petits Riens traite du racisme aux États-Unis (mais pas seulement). Jodi Picoult soulève ce thème avec une grande intelligence et met le doigt «là où ça fait mal». Ainsi l'auteure aborde avec subtilité le racisme anti-noirs, les groupes suprémacistes, le racisme anti-blancs mais également ce racisme ordinaire et quotidien; celui qu'on ne voit pas si l'on ne fait pas partie d'une minorité. Celui dont on n'a pas conscience mais qui blesse tout autant.

Parce que, grâce à une narration alternée nous suivons les trois personnages centraux et notamment Ruth. Dès les premières pages, le lecteur est plongé dans son métier de sage-femme. L'immersion dans la maternité, avec ses codes, son vocabulaire médical, ses urgences et également les collègues (blanches) de Ruth nous permet de comprendre davantage l'héroïne qui exerce ce métier depuis vingt ans.

Parce que, lors des chapitres avec Kennedy, nous sommes également plongés dans le métier d'avocat mais surtout, dans les rouages d'un grand procès. Depuis la sélection des jurés jusqu'à la sentence, le lecteur accompagnera Kennedy qui tient ici sa première «grosse» affaire.

Parce que, lors des chapitres avec Turk nous sommes plongés dans l'esprit d'un suprémaciste blanc. Nous découvrons un homme à priori détestable et emplit de haine mais, au fil des pages, il est de plus en plus difficile de ne pas éprouver un peu de sympathie - ou tout du moins de l'empathie - pour lui. Nous découvrons son passé, la rencontre avec sa femme et surtout, son amour inconditionnel pour cette dernière et leur enfant.

Parce que Mille Petits Riens est un roman magistral. Hautement percutant. Tristement révélateur. Intelligemment amené. Parfaitement exécuté. Je resterai, sans aucun doute, marquée par cette lecture et je vous invite tous à vous lancer dans cette lecture puissante.

L'essentiel en 2 minutes

L'intrigue. Le jour où une suprémaciste blanche, accompagnée de son mari, vient accoucher à l'hôpital, Ruth, sage-femme noire, se voit ouvertement mise à l'écart à cause de sa couleur de peau pour la première fois. Malheureusement, le nouveau-né ne survivra pas et Ruth sera mise en cause par le couple.

Les personnages.  Ruth est une sage-femme noire qui a toujours cherché à s'intégrer dans la communauté blanche. Kennedy est son avocate commise d'office. Turk est un suprémaciste blanc élevé dans la violence et dont l'enfant, Davis, décèdera peu de temps après la naissance alors que Ruth s'occupait de lui.

Les lieux. Le roman prend place aux États-Unis et plus précisément dans le Connecticut.

L'époque.  L'histoire se déroule de nos jours.

L'auteur. Jodi Picoult est l'auteur de plus de vingt-cinq livres dévoré par un lectorat de plus en plus nombreux. Cette romancière américaine rencontre un succès international et signe ici un roman puissant en amont duquel elle a effectué de nombreuses recherches qu'elle explique dans le postface du roman.

>> Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez ici.

Ce 2min' a été préparé, avec amour, par Anne-Sophie :

Blogueuse littéraire spécialisée dans la littérature jeunesse et ado. Pour moi, la lecture peut être aussi bien un plaisir personnel dans lequel on court se réfugier ou bien une excuse pour échanger et rencontrer d’autres lecteurs. Je suis une amoureuse des mots toujours intéressée par de nouvelles découvertes.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

>> A lire aussi : «Refroidis-moi ou je meurs», épopée déjantée pour un cadavre congelé