«Le Tricycle rouge»: Le thriller de Vincent Hauuy qui nous fait nous ronger les doigts (littéralement)

SUGGESTION «Le Tricycle rouge» par Vincent Hauuy est sorti en poche le 28 mars 2018

Ecrit par la communauté

— 

«Le Tricycle rouge» par Vincent Hauuy chez Le Livre de Poche (512 p., 8,40€).
«Le Tricycle rouge» par Vincent Hauuy chez Le Livre de Poche (512 p., 8,40€). — Le Livre de Poche/20 Minutes

Les lectures coups de cœur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. Aujourd'hui, «Le Tricycle rouge» par Vincent Hauuy chez Le Livre de Poche (512 p., 8,40€).

Laurent, contributeur du groupe de lecture et journaliste à 20 Minutes, nous donne son avis sur «Le Tricycle rouge» par Vincent Hauuy.

Ma citation préférée:

«Pensez-vous vraiment trouver la vérité en maniant la duperie et le mensonge? Ne voyez-vous pas là un paradoxe?»

Pourquoi ce livre?

Parce que vous êtes un céphaloclastophile confirmé. L'intrigue du Tricycle Rouge est un sudoku niveau diabolique. Profusion de personnages, intrigues enchâssées, trahisons... Cette traque de serial killer des deux côtés de la frontière canado-américaine mettra votre cortex en émoi.

Parce que vous ignorez ce qu'est un céphaloclastophile. Vincent Hauuy partage avec Noah, le héros, une passion pour les mots oubliés, qu'il sème tout au long du roman. Le gimmick fonctionne bien, comme la majorité des astuces stylistiques de l'auteur, très à l'aise pour son premier roman.

Parce que vous tenez un blog complotiste et vous vous demandez où cela va vous mener. Comme vous, Sophie Lavallée, l'une des enquêtrices du roman, cherchait les liens cachés entre Alan Greenspan et le Dieu Horus sans imaginer qu'un jour, elle se retrouverait au milieu d'une vraie conspiration. CIA, nazisme, satanisme... Tous les ingrédients du genre sont réunis dans Le Tricycle rouge.

Parce qu'à 7 ans, vous rejouiez Cannibal Holocaust avec vos Playmobil (on ne juge pas). Vous devriez trouver dans ce thriller de quoi assouvir votre soif de gore. Le Démon du Vermont écorche, émascule, énuclée... Ne vous trompez pas : le trois-roues rouge en couverture, ce n'est pas Le Tricycle de Peluchon.

L'essentiel en 2 minutes

L'intrigue. Au Canada, un tueur déglingo met en scène ses meurtres en s'inspirant de Belial ou de Belphégore. Confronté à ces vieux démons, un profiler américain doit plonger dans son propre passé pour trouver la clé de l'énigme.

Les personnages. Deux enquêteurs, deux ambiances. Bernard Tremblay-en-Canada, ceinture violette de puzzle, gobeur compulsif de Tic-Tac, vs Noah du Vermont, profiler boiteux shooté à la Vicodine, sorte de Docteur Deep House en pleine montée de MD.

Les lieux. Au carrefour d'Howard Drive et de Haynes Terrace à Peru, état du Vermont. Un coup d'oeil sur Google Street View suffit à poser le décor: une pelouse soignée, un pick-up dans le driveway et un abri de jardin en bois pour remiser le Weber. On est au Point zéro des routes du crime: les States, bébé!

L'époque. Les voisins sortent l'abri Tempo et les pneus Contact. Le tueur planque ses victimes sous des bâches pour protéger sa mise en scène. Le lecteur frissonne. L'hiver s'annonce glacial...

L'auteur. Vincent Hauuy vit au Canada où il conçoit des jeux vidéo. Le Tricycle rouge est son premier roman, écrit en quatre mois dans le cadre d'un concours. Déjà récompensé du prix Michel Bussi du meilleur thriller français, il est sélectionné pour le Prix des lecteurs 2018 Le Livre de poche.

>> Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez ici.

Ce 2min' a été préparé en visant le vingt-septuple par Laurent : « Lecteur de pages de journal à titre professionnel. Les livres ne me font plus peur. »

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici