Anne Akrich nous offre un «Traité de savoir-rire à l'usage des embryons», drôle et profond

ROMAN «Traité de savoir-rire à l'usage des embryons» par Anne Akrich est sorti chez Julliard le 4 janvier 2018.

Ecrit par la communauté

— 

«Traité de savoir-rire à l'usage des embryons» par Anne Akrich chez Julliard (234p., 18).
«Traité de savoir-rire à l'usage des embryons» par Anne Akrich chez Julliard (234p., 18). — Julliard/20 Minutes

Les lectures coups de cœur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. Aujourd'hui, «Traité de savoir-rire à l'usage des embryons» par Anne Akrich chez Julliard (234p., 18€).

Dorothée, contributrice du groupe de lecture 20 Minutes, nous donne son avis sur «Traité de savoir-rire à l'usage des embryons» par Anne Akrich. 

Ma citation préférée :

« En gros, si j’ai bien compris, dans un monde désargenté, désenchanté, la plus-value d’une femme, c’est son bagage intellectuel. Les livres qu’elle a lus. Les pays qu’elle a visités. Les études qu’elle a faites. »

Pourquoi ce livre ?

Parce qu’on rit peu en littérature et qu’ici l’humour est omniprésent, c’est un livre à mourir de rire, une perle à chaque paragraphe.

Parce que c’est le plus beau cadeau qu’une mère peut offrir à son enfant : l’histoire de sa genèse. C’est unique, drôlement original, cela n’a jamais été fait, ce livre deviendra un classique dans quelques années, c’est certain.

Parce que c’est aussi une histoire d’amour drôle, sincère, touchante, entre deux êtres que rien ne prédestinait à l’amour : une jeune femme d’origine modeste venant des îles avec la vie devant elle et un grand bourgeois parisien ayant plusieurs vies derrière lui.

Parce c’est un livre profond avec un ton léger. D’histoires banales du quotidien, l’auteure tire des fils philosophiques et des réflexions qui nous concernent tous. On en sort grandi et réconcilié avec la parenté et la vie.

Parce que l’écriture d’Anne Akrich est fluide, précise, percutante. Le livre se lit comme on boit un grand vin. C’est l’occasion de découvrir la jeune garde de la littérature française.

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. L’auteur raconte à son futur bébé, l’histoire de sa genèse alors qu’elle est enceinte. Comment elle a rencontré son père ? Comment sont-ils tombés amoureux ? Comment ont-ils failli se rater ?

Les personnages. La mère, le père, et les enfants du père (les beaux-enfants de la narratrice avec qui les rapports sont complexes et tendres à la fois).

Les lieux. A Paris, à la campagne, au Maroc.

L’époque. Aujourd’hui.

L’auteur. Pour son troisième livre, Anne Akrich démontre une maturité impressionnante. On est bouche bée devant la qualité de ses pages. Elle a 31 ans, mais on sait déjà, qu’elle sera une future grande, très grande.

>> Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquez ici.

Ce 2min' a été préparé avec humour par Dorothée : « Grande lectrice. Curieuse de tout. »

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici