20 Minutes : Actualités et infos en direct
cartonMais pourquoi l’Amérique est-elle aussi folle de Taylor Swift ?

Mais pourquoi l’Amérique est-elle aussi folle de Taylor Swift ?

carton« Personnalité de l’année » de « Time Magazine », la princesse de la country devenue la reine de la pop a grandi avec son public, et sa tournée vient de dépasser le milliard de dollars de recettes
Taylor Swift : Élue personnalité de l’année, la chanteuse enchaîne les records
Philippe Berry

P.B.

L'essentiel

  • La star américaine de la pop Taylor Swift, qui a secoué l'industrie de la musique avec une tournée au succès phénoménal, a été désignée personnalité de l'année 2023 du magazine américain Time mercredi.
  • « Une grande partie de ce que (Taylor) Swift a accompli en 2023 est incommensurable (...) Elle s'est engagée pour donner de la valeur aux rêves, aux sentiments et aux expériences des gens, en particulier des femmes, qui se sentaient négligées et régulièrement sous-estimées », a souligné le rédacteur en chef du magazine, Sam Jacobs.
  • Mais pourquoi l’Amérique est-elle aussi folle de Taylor Swift ? Réponse avec nos experts et des « swifties ».

Taylor Swift sur le toit du monde. Désignée « personnalité de l’année » 2023 par le magazine Time cette semaine, la chanteuse américaine est plus incontournable que jamais. « Une grande partie de ce que (Taylor) Swift a accompli en 2023 est incommensurable (...) Elle s'est engagée pour donner de la valeur aux rêves, aux sentiments et aux expériences des gens, en particulier des femmes, qui se sentaient négligées et régulièrement sous-estimées », a souligné dans la foulée le rédacteur en chef du magazine, Sam Jacobs.

Taylor Swift « transcende l’âge, la race, le sexe »

La tournéede Tay-Tay, The Eras tour, vient de dépasser le milliard de dollars de recettes en moins d’un an, selon le magazine professionnel Pollstar, une première historique pour un succès qui n’a cessé de croître depuis près de vingt ans. Avant elle, Elton John avait flirté avec le milliard de dollars avec sa tournée d’adieu, mais avec plus de 300 dates sur cinq ans. Avec The Eras tour, Taylor Swift a accompli cet exploit en seulement 60 dates sur huit mois, avec 4,3 millions de tickets vendus pour un prix moyen de 239 dollars. Et des stades remplis aux Etats-Unis, mais aussi en Europe et en Amérique du sud. Même Beyoncé doit s’incliner, avec 580 millions de dollars pour sa tournée Renaissance. Selon Pollstar, Queen B devrait atteindre le milliard l’an prochain, tandis que Taylor Swift pourrait dépasser les 2 milliards de dollars. Vertigineux.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

A 33 ans, la chanteuse dont la carrière a démarré à Nashville, berceau de la country, il y a plus de quinze ans, ajoute donc une distinction à une longue liste de succès et de records, ses albums ou leurs rééditions occupant fréquemment les premières places des classements américains, comme en ce moment avec « 1989 (Taylor's Version) », en tête du Billboard 200. « Taylor Swift a construit un monde lui appartenant mais qui fait de la place à tant de gens, a fait de son histoire une légende mondiale, a apporté de la joie à une société qui en avait désespérément besoin », a encore admis Sam Jacobs.

« Taylor Swift a atteint des nouveaux sommets car il y a tellement de personnes qui se retrouvent dans sa musique. Elle transcende l’âge, la race, le sexe. Aux Etats-Unis, tout le monde a au moins une chanson de Taylor qui lui parle, analyse pour 20 Minutes la journaliste américaine Zia Thompson. Elle a évolué au fil des années, permettant à ses fans de la suivre dans cette aventure. Ses différentes ''eras'' (époques) nous permettent de trouver de la beauté dans notre propre parcours. »

« Pas une compétition avec Beyoncé »

Rupture, joie, tristesse… « J’ai trois ans de moins qu’elle et je peux me tourner vers ses paroles pour presque n’importe quelle situation », acquiesce Paloma, « swiftie » depuis toujours, qui a vu Taylor Swift six fois en concert. Et a déjà son billet pour le 7e. « Que ce soit pour un set acoustique intimiste ou un concert sold out dans un stade, elle donne tout sur scène. Je ne m’en lasse jamais. » Paloma a presque converti son mari. « Il n’est pas venu la voir live, mais il a regardé avec moi son concert en ligne et a été impressionné », assure-t-elle.

Tout savoir du Taylor Swift

Katya, 30 ans, ne décolère pas que Taylor Swift ait été distinguée par Time et y voit une nouvelle preuve « des injustices raciales » de l’Amérique. « Beyoncé a été snobée toutes ces années malgré un impact sociétal objectivement bien plus profond », s’énerve-t-elle. Zia Thompson n’est qu’à moitié d’accord: « La réalité, c’est qu’il n’y aurait pas de Taylor Swift sans Beyoncé, et personne ne peut nier l’influencer que Beyoncé a eu sur l’industrie musicale, la pop culture ou le monde. Mais ce n’est pas une compétition. Beyoncé et Taylor Swift sont toutes les deux des pionnières qui ont brisé le plafond de verre. »

Sujets liés