20 Minutes : Actualités et infos en direct
AdieuxDes funérailles nationales pour le chanteur des Cowboys Fringants au Québec

Le Québec pleure la mort de Karl Tremblay, le chanteur des Cowboys Fringants

AdieuxLes quelque 15.000 billets gratuits pour assister à la cérémonie à Montréal se sont envolés en moins d’une demi-heure
Des fans s'embrassent lors des funérailles nationales du chanteur canadien des Cowboys Fringants Karl Tremblay, au Centre Bell de Montréal, Québec, Canada, le 28 novembre 2023.
Des fans s'embrassent lors des funérailles nationales du chanteur canadien des Cowboys Fringants Karl Tremblay, au Centre Bell de Montréal, Québec, Canada, le 28 novembre 2023.  - Graham Hughes / AFP / POOL
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Le chanteur du célèbre groupe québécois, les Cowboys Fringants, est décédé il y a deux semaines. Mardi soir, tout le Québec a pleuré la mort de Karl Tremblay lors d’une cérémonie d’hommage empreinte d’émotions. « Au-delà du chanteur, c’est un grand être que le Québec a perdu », confie Marie-Josée Poirier, une fan de 58 ans qui a attendu plusieurs heures pour être la première dans la file d’attente.

Parmi les milliers de fans présents, certains distribuent des avions en papier pour rappeler l’une des chansons du groupe, d’autres jouent les grands classiques pour réchauffer la foule par un temps glacial. « Il chante la vie, chaque chanson représente un moment qu’on a vécu », raconte Katherine Daoust, 32 ans, ajoutant que son décès est un « choc pour la culture québécoise ». Elle ne compte plus le nombre de fois qu’elle a vu en concert ce groupe « qui rassemblait plusieurs générations ».

Un « homme qui a marqué le Québec »

Pour Alex Pelletier, quarantenaire en cravate lumineuse noire et verte autour du cou rappelant celle du chanteur, Karl Tremblay n’est rien de moins qu’une « icône ». « Sa voix rassemblait tous les Québécois, même la France, la francophonie au complet est touchée » par son décès, dit-il. Depuis l’annonce de sa mort le 15 novembre, toute la classe politique a salué l’héritage laissé par l’artiste de 47 ans.

Le Premier ministre de la province a salué mardi un « homme qui a marqué le Québec ». « C’est toute la nation québécoise qui se reconnaît dans Karl et dans les Cowboys », déclare François Legault, tout vêtu de noir, devant les journalistes. Les quelque 15.000 billets gratuits pour assister à la cérémonie à Montréal se sont envolés en moins d’une demi-heure jeudi.

Une dernière tournée cet été

Le drapeau du Québec a été mis en berne devant l’Assemblée nationale mardi, et un registre de condoléances mis à la disposition du public en ligne. Karl Tremblay luttait ces dernières années contre un cancer de la prostate. Le groupe avait dû annuler plusieurs concerts ces derniers mois après une dernière tournée à l’été 2023 qui a culminé par un ultime concert à Québec, rassemblant plus de 90.000 fans.

En vingt-sept ans de carrière, les Cowboys Fringants étaient devenus un véritable phénomène de société dans la province francophone du Canada. Le groupe se produisait aussi régulièrement en France.

Sujets liés