Russie: Une nouvelle chanson des Pussy Riot demande la libération des quatre activistes interpellées pendant le Mondial

RUSSIE « Track About Good Cop » évoque des policiers russes pacifiques et fêtards et sert de support au groupe punk pour répéter ses revendications aux autorités du pays…

20 Minutes avec agences

— 

Les Pussy Riot ont sorti une nouvelle chanson intitulée « Track About Good Cop ».
Les Pussy Riot ont sorti une nouvelle chanson intitulée « Track About Good Cop ». — Capture d'écran Youtube/wearepussyriot

Le clip d’une nouvelle chanson des Pussy Riot a été mis en ligne sur YouTube ce mardi, accompagné de plusieurs demandes adressées aux autorités russes, dont celle de la libération des quatre membres du groupe condamnées à 15 jours de prison la veille pour avoir fait irruption sur le terrain lors de la finale de la Coupe du monde de football à Moscou ( Russie).

« Des policiers s’embrassent sous les nuages »

Intitulée Track About Good Cop, la chanson illustre « le rêve utopique d’une réalité politique alternative dans laquelle, au lieu d’arrêter les activistes et les mettre en prison, les policiers les rejoindraient », ont expliqué les Pussy Riot dans un communiqué.

« Des policiers s’embrassent sous les nuages » ou encore « Moi et le policier, nous sommes passés d’ennemis à duo », évoquent notamment les paroles. Les images qui accompagnent le titre montrent des policiers russes pacifiques en train de faire la fête.

La Russie condamnée le même jour

Le groupe punk a partagé cette vidéo et ses revendications le jour-même où la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) condamnait la Russie pour de « multiples violations » à son encontre en 2012.

Dans le texte qui accompagne le clip, les Pussy Riot demandent également la libération de tous les prisonniers politiques en Russie, la fin des interpellations de masse en marge de rassemblements politiques et le respect de la liberté d’expression.

>> A lire aussi : Coupe du monde 2018: Kylian Mbappé checke une Pussy Riot qui a envahi le terrain pendant la finale

>> A lire aussi : Les Pussy Riot comparent Trump à Poutine dans leur nouveau clip