Cœur de Pirate sort son quatrième album en juin 2018
Cœur de Pirate sort son quatrième album en juin 2018 — M.G.Delisle/Universal

MUSIQUE

VIDEO. Cœur de Pirate: «J’ai fini par me confronter à des sujets qui m’angoissaient au point de m’étouffer»

Dans son quatrième album, la chanteuse canadienne aborde des thèmes féministes...

  • Depuis son premier album, sorti en 2009, Cœur de Pirate s’est fait connaître avec des chansons intimistes.
  • Dans son nouvel album, la chanteuse se livre un peu plus et aborde des thèmes difficiles par besoin de s’ouvrir.
  • Féministe, Cœur de Pirate cherche à faire passer un message volontariste avec ses chansons.

Neuf ans après le triomphe de Comme des enfants, Cœur de Pirate dévoilait vendredi dernier son quatrième album, En cas de tempête, ce jardin sera fermé. Un titre énigmatique que la chanteuse québécoise défend à travers dix compositions aussi sensibles qu’engagées, à l’image de sa personnalité.

Pour la native de Montréal, ce titre d’album est d’abord une inscription lue par hasard sur la clôture d’un jardin parisien, alors qu’elle était plongée dans un grave état d’anxiété : « Je l’ai tout de suite interprétée avec un sens métaphorique. C’était comme un avertissement ; au lieu de me renfermer sur moi-même, je devais m’ouvrir ! ». Plus qu’un nom, c’est un véritable mantra que la chanteuse s’est efforcée de suivre durant toute la composition de son album : « J’ai fini par me confronter à des sujets qui m’angoissaient au point de m’étouffer, des choses que je n’avais jamais abordées en chanson car j’avais peur d’être jugée.

En marge de la sortie de cet album, Cœur de Pirate a révélé avoir été victime d’une agression sexuelle.

« J’ai fini par me confronter à des sujets qui m’angoissaient au point de m’étouffer »

On retrouve cette dimension autobiographique tout au long de ce nouvel opus et qui justifie selon elle son retour à la langue de Molière, après Roses, album de 2015, qui incorporait des titres en anglais : « Cette fois, il fallait que je maîtrise absolument mes paroles pour que je puisse parler de ce que j’ai vécu, tout en restant subtile et poétique. »

« Les femmes ne sont pas des muses »

A l’heure des révélations post-MeToo et forte d’un féminisme assumé depuis ses débuts, il était impératif pour l’artiste canadienne de poursuivre avec cet album son engagement contre un « sexisme intégré », qu’elle vise en particulier. « Dans Amour d’un Soir, j’évoque le fait qu’une femme puisse changer d’avis à tout moment pendant un flirt, sans avoir à se soucier de l’ego de l’autre ». Un combat qui est loin d’être gagné selon elle. « Tous les jours, des mecs m’envoient des chansons qu’ils ont écrites pour que je les interprète, alors que je compose depuis plus de dix ans ! Les femmes ne sont pas des muses, il y a encore du boulot… »

Quand elle parle de ses futurs projets, son engagement n’est jamais bien loin. « Je m’intéresse beaucoup à la production. C’est un défi personnel mais aussi une manière de paver le chemin pour les filles qui convoitent ce domaine traditionnellement réservé aux hommes. »

Musique thérapie

Cet album, c’est aussi le bilan d’une vie sentimentale tumultueuse, qui fait régulièrement la Une des journaux people au Canada, un peu moins en France où elle a encore un déficit de notoriété malgré sa participation au télécrochet de M6, Nouvelle Star.

Cœur de Pirate se raconte dans ses chansons pour ne pas avoir à parler d’elle-même en interview : « Dans les Bras de l’Autre est une allégorie de l’infidélité quand Prémonition parle justement des relations nocives qui durent presque malgré elles. Ces situations sont le fruit d’un malaise, d’un traumatisme qui perdure chez chacun d’entre nous. Personnellement, le fait d’avoir été harcelée étant plus jeune affecte beaucoup les relations que je construis aujourd’hui. »