20 Minutes : Actualités et infos en direct
COCORICO« Mon travail est récompensé », confie Zoé, gagnante de l’Eurovision Junior

Eurovision Junior 2023 : « Mon travail est récompensé », se réjouit Zoé Clauzure, qui a offert le trophée à la France

COCORICOAprès avoir remporté, ce dimanche à Nice, la 21e édition du concours de chansons où les artistes ont entre 9 et 14 ans, la Française Zoé Clauzure a livré ses réactions à chaud
Zoé Clauzure a remporté l'Eurovision Junior, le 26 novembre 2023, au Palais Nikaïa, à Nice (Alpes-Maritimes).
Zoé Clauzure a remporté l'Eurovision Junior, le 26 novembre 2023, au Palais Nikaïa, à Nice (Alpes-Maritimes). - Corinne Cumming / JESC.TV
Fabien Randanne

Fabien Randanne

Zoé Clauzure confiait lundi à 20 Minutes que chanter en 12e position était un bon présage car il s’agit de son chiffre porte-bonheur. Ce « 12 » lui a effectivement porté chance. Ce dimanche après midi, avec sa chanson Cœur, elle a fait le plein de 12 points et a remporté l’Eurovision Junior 2023, organisé au Palais Nikaïa de Nice (Alpes-Maritimes). Son triomphe est sans conteste, elle s’est imposée à la fois du côté des votes du public et des jurys nationaux.

« Tu es entrée dans l’histoire », a déclaré Martin Österdhal, le superviseur exécutif de l’Eurovision lors de la conférence de presse qui a suivi la compétition. La chanteuse de 13 ans a effectivement offert un troisième trophée à la France, égalant ainsi le record détenu jusque-là par la Géorgie seule.

« Elle était déterminée »

« Je suis très contente d’avoir gagné. Tout mon travail est récompensé, ainsi que celui de mes équipes », a déclaré Zoé Clauzure à chaud, insistant à plusieurs reprises sur la notion de travail. « C’est une victoire pour tous », a-t-elle ajouté, rappelant que sa chanson évoque le harcèlement scolaire, dont elle a été victime. « J’espère que cela va changer les esprits de ceux qui harcèlent. Je veux qu’ils comprennent que c’est nous (les harcelés) les "winners" (les gagnants) ».

« Elle le voulait (ce trophée), elle le rêvait et elle l’a fait. Elle était déterminée », a salué Alexandra Redde-Amiel, la cheffe de délégation tricolore, également cheffe des divertissements de France Télévisions et productrice exécutive de l’événement.

« Avec les autres candidats, on était très soudés »

« Juste avant l’annonce du résultat définitif, je ne pensais à rien de particulier. J’étais stressée. Avec les danseurs, nous nous tenions la main. J’étais impatiente, je regardais le tableau des points pour voir si les chiffres allaient augmenter… », a également raconté Zoé Clauzure.

L’adolescente a assuré qu’il n’y avait « pas de compétition » entre les artistes des seize pays participants de cet Eurovision Junior. « Avec les autres candidats, on a partagé plein de bons moments, on a fait de petites boums, on a échangé sur notre vie quotidienne et, je garderai contact avec certains. On était vraiment très soudés. » Malgré le gros barnum qu’implique l’organisation d’un tel événement, il y avait donc de la place pour de la légèreté enfantine.

Sujets liés