20 Minutes : Actualités et infos en direct
Musique« Il faut croire au Père Noël le plus longtemps possible », prône Valentina

« Il faut croire au Père Noël le plus longtemps possible », prône Valentina

MusiqueLa jeune chanteuse, victorieuse de l’Eurovision Junior en 2020 et ex-membre des Kids United, sort un album de Noël. L’occasion d’une petite interview sur sa « période préférée »
La jeune Valentina, 14 ans, sort un album de Noël.
La jeune Valentina, 14 ans, sort un album de Noël. - Valentina / Valentina
Thibaut Gagnepain

Propos recueillis par Thibaut Gagnepain

L'essentiel

  • Trois ans après avoir remporté l’Eurovision Junior, Valentina sort un album de Noël.
  • A 14 ans, la jeune fille n’a pas vraiment le quotidien des adolescentes de son âge. « Je vais quand même en cours comme tout le monde », sourit-elle.
  • 20 Minutes l’a rencontrée pour une interview consacrée à Noël.

Strasbourg vendredi soir pour l’ouverture du marché de Noël, Nice ce week-end pour l’Eurovision junior, des showcases le week-end… A 14 ans, Valentina n’a pas exactement les mêmes week-ends que la plupart des adolescentes de son âge. « Je vais quand même en cours comme tout le monde et ce n’est pas tous les week-ends comme ça », sourit la jeune chanteuse, qui avait justement remporté l’Eurovision junior en 2020. Trois ans plus tard, elle vient de sortir un nouvel album, La magie de Noël. Avec des reprises de six classiques mais aussi cinq titres inédits. « C’est vraiment ma période préférée depuis que je suis toute petite », assure-t-elle à 20 Minutes.

Quel est votre meilleur souvenir de Noël ?

Ça remonte aux premiers Noëls que je passais, quand ma famille était au complet. On était tous ensemble. Depuis, il y a eu des décès.

Et le pire ?

Celui de l’an dernier, en 2022. Je ne sais pas trop pourquoi mais j’avais trouvé que ce n’était pas la même atmosphère. Je revenais d’un voyage en Arménie magique, avec des décorations partout, et ça m’avait fait un choc en revenant chez moi (à Rennes). C’était un peu triste.

Parlons un peu cadeaux. Lesquels vous ont marquée ?

Ce que j’aime surtout, c’est en faire. Oui, je suis encore jeune mais j’aime bien acheter des petites choses. Des petits mugs, des peluches… Mais je me rappelle qu’avec mon grand frère, on avait commandé une fois un micro avec des enceintes pour commencer à chanter. Après, je ne m’en étais plus passée ! Sinon, je détestais qu’on m’offre des vêtements quand j’étais petite. Moi je voulais juste des Playmobil et des Lego ! Maintenant, c’est l’inverse, je ne veux que des habits. Cette année, j’ai demandé des jeans et un peu de maquillage.

Et vous les ouvrez plutôt le 24 au soir ou le 25 au matin ?

En deux temps. Le 24 au soir avec la famille du côté de ma maman et le lendemain, on va voir les grands-parents du côté de mon papa.

Vous aimez faire quoi le jour de Noël ?

En général, ma petite-cousine vient dormir chez nous le 23. Puis on se réveille et on regarde un petit téléfilm de Noël avant de faire des sablés l’après-midi. J’adore !

Noël, ce sont aussi souvent des repas. Avez-vous un plat préféré ?

Oui, la bûche au chocolat. En général, je n’aime pas trop les entrées et je me réserve pour le dessert !

Au niveau des chansons de Noël, une préférence ?

C’est Last Christmas, du groupe Wham !. Sur l’album, je l’ai reprise avec Vicky Gabor et Petar, que j’avais rencontrés à l’Eurovision. J’aime bien aussi Petit Papa Noël, de Tino Rossi, c’est un classique. Une que je ne voulais pas chanter ? Feliz Navidad, ça me faisait un peu peur parce que je ne parle pas du tout espagnol. Je ne voulais pas l’interpréter avec un accent catastrophique mais j’ai fait très attention.

Quand et comment avez-vous appris que le Père Noël n’existait pas ?

Je me rappelle que c’était des camarades de l’école qui me l’avait dit. J’étais petite, encore en maternelle, et j’étais trop déçue ! C’est pour ça que j’étais un peu restée dans le déni avant de me rendre à l’évidence. Il faut y croire le plus longtemps possible, c’est trop bien.

Sujets liés