20 Minutes : Actualités et infos en direct
tribunalA Lyon, le TNG conteste en justice le retrait des subventions de la région

Lyon : Le Théâtre Nouvelle Génération conteste en justice la suppression de ses subventions par la région

tribunalFin avril, la région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé de retirer la totalité de sa subvention au théâtre nouvelle génération (TNG), centre dramatique national de Lyon
Le retrait de la subvention au TNG de la région Auvergne-Rhône-Alpes est intervenu après que son directeur, Joris Mathieu, a accusé Laurent Wauquiez, président de la région, de se livrer « à une entreprise délibérée de déstabilisation du fonctionnement d’institutions publiques culturelles » dans une récente tribune publiée sur le site du syndicat Syndeac (Illustration)
Le retrait de la subvention au TNG de la région Auvergne-Rhône-Alpes est intervenu après que son directeur, Joris Mathieu, a accusé Laurent Wauquiez, président de la région, de se livrer « à une entreprise délibérée de déstabilisation du fonctionnement d’institutions publiques culturelles » dans une récente tribune publiée sur le site du syndicat Syndeac (Illustration) - J. Pachoud / AFP / AFP
Elise Martin

E.M.

Le Théâtre Nouvelle Génération (TNG) de Lyon ne compte pas se laisser faire. La structure, labellisée « centre dramatique national » a annoncé par communiqué ce mardi avoir déposé le 17 novembre 2023 un recours au tribunal administratif pour « contester la légalité du retrait total de sa subvention de fonctionnement 2023, par l’exécutif de la région Auvergne-Rhône-Alpes ». Fin avril, la collectivité avait pris la décision de retirer la totalité des aides attribuées au TNG, soit 149.000 euros.

Ce choix avait été explicitement justifié, lors d’une conférence de presse, comme une punition en réaction aux propos du directeur du théâtre, Joris Mathieu. Ce dernier, interviewé dans Télérama en tant que membre du bureau national du Syndicat des entreprises artistiques et culturelles, avait critiqué la politique de Laurent Wauquiez, président de la région.

Une demande de « résolution amiable » sans réponse

Au mois de juillet, pour contester le retrait de ses subventions, qu’elle considère « arbitraire et infondé », la direction du TNG a d’abord adressé à la présidence de région, « un recours indemnitaire gracieux » afin de proposer « une résolution amiable », précise-t-elle dans le communiqué.

Dans le courrier, elle rappelle que les initiatives prises par l’exécutif régional ne doivent pas « contrevenir à l’intérêt général » et ne peuvent « en aucun cas, traduire une volonté manifeste de sanctionner une prise de parole politique ou une expression syndicale ».

« Sans réponse de la région, le centre dramatique national de Lyon a pris la décision de déposer une requête auprès du tribunal administratif, le vendredi 17 novembre, afin de faire valoir ses droits auprès de la juridiction compétente », a-t-il ainsi conclu. Le recours sera jugé au fond dans un délai de douze à dix-huit mois.

Sujets liés