20 Minutes : Actualités et infos en direct
A QUOI TU JOUESDes ramens, un marché à Edo et une balade rêveuse… Attention ça joue

Des ramens, un marché à Edo et une balade rêveuse… C’est la soirée Jeux spéciale Japon

A QUOI TU JOUESTous les mois, « 20 Minutes » vous raconte une soirée jeux de société autour d’un thème. Cette fois-ci, nous avons joué à « Ramen Ramen », « Iki » et « Tokaïdo »
Les jeux de société « Ramen Ramen », « Tokaïdo » et « Iki »
Les jeux de société « Ramen Ramen », « Tokaïdo » et « Iki » - Don't Panic Games, Fun Forge & SWAF / montage
Benjamin Chapon

Benjamin Chapon

L'essentiel

  • Rangez le Monopoly, virez-moi ce Scrabble et oubliez La bonne paye. Des centaines de nouveaux jeux de société sortent chaque année et parmi eux, de véritables pépites.
  • Chaque mois, 20 Minutes vous propose une sélection de jeux de société plus ou moins récents à travers le récit d’une soirée à thème.
  • Ce mois-ci, nous avons joué à Ramen Ramen, Iki et Tokaïdo.

Mitonner les meilleurs ramens possibles… Devenir le meilleur citoyen de la médiévale Edo… Se faire de splendides souvenirs zen en parcourant la route de Tokaïdo… Voilà le programme de notre soirée Jeux spéciale Japon.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Et pour mieux rémunérer 20 Minutes, n’hésitez pas à accepter tous les cookies, même pour un jour uniquement, via notre bouton« J’accepte pour aujourd’hui » dans le bandeau ci-dessous.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Toutes les informations pratiques (prix, durée, difficulté…) sur les jeux sont dans l’encadré en fin d’article.

« Ramen Ramen », à la recherche de la meilleure soupe

Pour une mise en appétit avant une soirée Jeux, quoi de mieux qu’un jeu de cartes en mode « stop ou encore ». Syméon et Benjamin (8 et 44 ans) s’affrontent à Ramen Ramen. Le jeu consiste à remplir des bols de ramen avec des ingrédients qui ont des valeurs de 0 à 7. Quand un bol dépasse les 14 points, celui qui a mis le dernier ingrédient remporte le pli. Plus il y a d’ingrédients différents, plus le ramen est savoureux et plus le pli rapporte de points de victoire. Sans doute perturbé par sa faim, l’adulte se trompe dans ses calculs et laisse la victoire à l’enfant, qui a déjà mangé, le veinard. Jeu gourmand mais pas écœurant, Ramen Ramen appelle plusieurs parties. A trois, quand Lise (43 ans) se joint à nous, la recette est presque la même mais la saveur est différente puisque des alliances de circonstance naissent. L’enfant gagne encore. Allez stop, on passe à table.

Iki, l’harmonie et le commerce

Iki est un jeu, bien sûr, mais aussi un concept philosophique selon lequel l’harmonie naît du juste profit de chacun. Pourtant, ce soir-là, les joueurs ont très envie que l’harmonie naisse de leur seul profit, et victoire. Clotilde (42 ans), Sophie (37 ans) et Benjamin essayent le jeu avec sa récente extension Akebono, qui approfondit un jeu déjà très riche. L’objectif est d’organiser la vie d’un quartier commerçant (et d’un port) de Edo, la Tokyo de l’ère du même nom, au Moyen-Âge. Aider les artisans à gagner en expérience, favoriser le commerce, gérer la vie du port… Iki semble d’abord complexe à prendre en main, avec sa foule de stratégies et actions possibles, les joueurs sont un peu perdus sur le premier tour. Puis, dès le deuxième, on sent que Sophie et Benjamin prennent la confiance et semblent certains de leur stratégie. Mais la magie d’Iki est, sous une apparence d’équilibre tranquille, de proposer des tours tendus où, sans opposition frontale, les joueurs doivent considérer les stratégies de leurs adversaires pour s’améliorer. Au bout de deux heures (on a perdu du temps à papoter à cause de l’immersion que permet un matériel splendide) dans cette rue du quartier de Nihonbashi, la partie s’achève sur une victoire éclatante de la joueuse la plus attentive aux autres, Clotilde. Chacun quitte la table avec la certitude de devoir vite revenir à Edo pour cultiver son Iki.

Tokaïdo, la course aux beaux souvenirs de voyage

On enchaîne avec un autre grand récent classique des ludothèques idéales : Tokaïdo. Pour son 10e anniversaire, le jeu se paye de nouvelles illustrations, toujours sublimes et toujours signées par Naïade. Le jeu, lui, reste le même : idéal pour apaiser une table de joueurs tendus. Le but du jeu est une merveille en lui-même : faire le plus beau voyage. Les joueurs incarnent des voyageurs de Tokaïdo, la route de la mer entre Kyoto et Edo (encore). Sans dé ni carte, les joueurs sont invités à composer leur pérégrination à la recherche de rencontres enrichissantes, de panoramas époustouflants, de découvertes gastronomiques, de méditations zen… Il y a quand même moyen de faire parler son côté compétitif en squattant les meilleurs spots et en gênant les autres voyageurs dans les objectifs. A la fin, on compte quand même les points mais l’essentiel est ailleurs : on a hâte de repartir en voyage à Tokaïdo, un jeu auquel on jouera encore au moins cinq ans.

Ramen, Ramen

18 euros. A partir de 8 ans, parties de moins de 20 minutes, de 1 à 4 joueurs.

Iki

51 euros. A partir de 14 ans, parties de une à deux heures, de 2 à 4 joueurs.

Tokaïdo

29 euros. A partir de 8 ans, parties de 30 minutes à une heure (si on flâne…), de 2 à 5 joueurs

Sujets liés