Haute couture : Décès à 96 ans de la styliste japonaise Hanae Mori

PAPILLON Surnommée « Madame Butterfly », Hanae Mori était mondialement célèbre notamment pour ses motifs de papillons sur ses créations

20 Minutes avec AFP
Hanae Mori, au Japon devant ses créations en 2015.
Hanae Mori, au Japon devant ses créations en 2015. — Takahiro Yamamoto/AP/SIPA

Alors qu’Issey Miyake est décédé au début du mois, le Japon pleure une nouvelle fois une figure internationale de la mode. La styliste Hanae Mori, reconnue mondialement comme membre de l’élite de la haute couture, est morte le 11 août à son domicile de Tokyo à l’âge de 96 ans, a rapporté ce jeudi l’agence de presse Kyodo.

Hanae Mori était surnommée « Madame Butterfly » pour les motifs de papillons qui avaient fait sa marque. Au fil des décennies, ses luxueuses créations faites main ont été portées par Nancy Reagan, Grace Kelly et nombre de membres de la haute société japonaise.

De Tokyo à Paris, en passant par New York

Sa carrière d’avant-garde l’a conduite de Tokyo - où elle avait débuté en confectionnant des costumes pour le cinéma - à New York et Paris où, en 1977, sa marque est devenue la première maison d’Asie à rejoindre les rangs de la haute couture. Sa première collection à l’étranger, à New York en 1965, célébrait le thème de la rencontre entre « l’Orient » et « l’Occident ».

Les grands noms de la mode japonaise, comme Issey Miyake, ont suivi ses pas. Et malgré la fermeture de son atelier parisien en 2004 à l’issue de son dernier défilé dans la capitale française, les boutiques Hanae Mori sont restées ouvertes à Tokyo et ses parfums continuent à être vendus dans le monde entier.