Mostra de Venise : Penelope Cruz, Cate Blanchett… Une pluie de stars attendue pour la 79e édition

SEPTIEME ART La France est particulièrement bien représentée cette année avec pas moins de cinq films en compétition

20 Minutes avec AFP
— 
Cate Blanchett au Screen Actors Guild Awards le 27 février 2022
Cate Blanchett au Screen Actors Guild Awards le 27 février 2022 — Jordan Strauss/AP/SIPA

Sortez votre appareil photo (ou votre smartphone, on est en 2022 quand même), les stars sont de sortie ! Dans un mois débute la 79e Mostra de Venise, qui accueillera un parterre de célébrités telles que Penelope Cruz ou Cate Blanchett.

Au total, 23 films seront en lice pour le prestigieux Lion d’or du meilleur film à cette Mostra, qui se veut « une fenêtre ouverte sur le monde », a souligné lors de sa présentation en ligne le directeur artistique Alberto Barbera, dénonçant notamment la détention de trois cinéastes en Iran. L’un d’eux, Jafar Panahi, qui doit purger une peine de six ans pour « propagande contre le régime », sera d’ailleurs en compétition avec Kherst Nist (« Les ours n’existent pas »).

Cocorico à Venise

La France est particulièrement bien représentée cette année avec pas moins de cinq films en compétition : Les enfants des autres de Rebecca Zlotowski avec Virginie Efira, Un couple de Frederick Wiseman (avec l’actrice Nathalie Boutefeu), Les miens, un portrait de famille signé Roschdy Zem, Athena de Romain Gavras sur une révolte en banlieue, et Saint-Omer d’Alice Diop, un premier film sur l’infanticide. Le cinéaste écrivain français Florian Zeller s’est offert Hugh Jackman, Laura Dern et Anthony Hopkins pour Le fils, son nouveau texte théâtral sur les rapports père-fils.

Les stars ne manqueront pas cette année sur le tapis rouge du Lido face à la mer : la star espagnole Penelope Cruz est la protagoniste d’un film italien, L’immensité d’Emanuele Crialese, tandis que l’Australienne Cate Blanchett incarne une cheffe d’orchestre dans TAR de Todd Field.

Ce festival marquera aussi le retour de Darren Aronofsky avec The Whale (« La baleine »), tiré d’une pièce de théâtre et avec Brendan Fraser en tête d’affiche. Autre grand nom : le Mexicain Alejandro Inarritu, avec un film « très personnel » selon Alberto Barbera : Bardo, la fausse chronique de quelques vérités.

Timothée Chalamet et Colin Farrell à l’affiche

Très attendu, Bones and all, de l’Italien Luca Guadagnino, affiche une distribution hollywoodienne, de Timothée Chalamet à Chloë Sevigny. La Britannique Tilda Swinton sera au générique de The Eternal Daughter de Joanna Hogg, tandis que Colin Farrell sera le protagoniste de The Banshees of Inisherin de Martin McDonagh.

Blonde d’Andrew Dominik, un film inspiré de Marilyn Monroe avec Ana de Armas dans le rôle-titre et Adrien Brody, devrait faire tourner les têtes. L’action militante de l’artiste photographe Nan Goldin sera au centre de All the beauty and the bloodshed de Laura Poitras, sur le scandale des médicaments opiacés aux Etats-Unis. Enfin, c’est à White Noise de Noah Baumbach, avec Adam Driver et Greta Gerwig, que reviendra l’honneur d’ouvrir la compétition vénitienne.

Catherine Deneuve, invitée d’honneur

Le jury de la Mostra est présidé cette année par l’actrice américaine Julianne Moore, entourée notamment de la réalisatrice française Audrey Diwan et du prix Nobel de Littérature Kazuo Ishiguro. Comme toujours, la Mostra sera aussi marquée par de nombreux événements hors compétition, comme la présentation du documentaire de Gianfranco Rosi In viaggio («En voyage »), réalisé à partir d’images du pape François en visite dans le monde entier.

L’actrice française Isabelle Huppert, habituée des tapis rouges, sera présente dans la section parallèle « Horizons » avec La syndicaliste de Jean-Paul Salomé, tandis que le très polémique Oliver Stone présentera son documentaire Nucléaire. Une autre star hexagonale, Catherine Deneuve, recevra un Lion d’or d’honneur.