« Stranger Things » : Après « Running up that hill », voici 5 autres chansons de Kate Bush à redécouvrir

Kate Bush « Running up that hill » cartonne grâce à sa présence dans la saison 4 de « Stranger Things ». Mais Kate Bush n’est pas l’artiste d’une seule chanson, loin de là…

Xavier Héraud
La chanteuse Kate Bush
La chanteuse Kate Bush — Andy Phillips/Cover Images

L’effet Stranger Things ne s’atténue pas ! Le clip original de Running Up that hill (a deal with God), de Kate Bush, vient de dépasser les 100 millions de vues sur Youtube, rapporte Variety. La série diffusée sur Netflix utilise en effet cette chanson de 1985 dans plusieurs scènes clés de la saison 4, ce qui a poussé les fans à aller l’écouter dans son intégralité. La vidéo qui comptait environ 48 millions de vues avant son utilisation dans Stranger Things a donc plus que doublé ses vues. Et c’est par ailleurs le premier top 10 dans les charts américains pour Kate Bush, qui s’est dite ravie de voir une nouvelle génération découvrir l’une de ses chansons, 37 ans après sa sortie.

Mais les fans de Kate Bush le savent bien, l’artiste britannique n’est pas la femme d’un seul tube. Sa riche discographie contient un nombre impressionnant de perles qui en quarante ans ont littéralement redéfini la musique pop.

Alors, si vous connaissez mal ou si vous ne connaissiez pas Kate Bush et son œuvre voici 5 autres titres à (re) découvrir d’urgence :

« Wuthering Heights »

Vous faisiez quoi quand vous aviez 18 ans ? Kate Bush, elle, a écrit cette chanson inoubliable, qui reste aujourd’hui encore l’une de ses plus connues. Avec des paroles inspirées par Les hauts de Hurlevent d’Emily Brontë (Wuthering Heights, en VO).

« Babooshka »

Dans ce titre qui figure sur son troisième album, Never for ever, Kate Bush raconte l’histoire d’une femme qui veut tester la fidélité de son mari en lui envoyant des lettres aguicheuses, signées d’une certaine Babooshka. Spoiler : l’histoire ne se termine pas très bien. Mais ça fait une grande chanson pop, ultra-catchy, qui vous donnera vous aussi envie de chanter à tue-tête « I’m all youuuuurs, Babooshka, Babooshka, Baboosk-ya-y-ya ».

« Cloudbusting »

On aurait pu inclure quasiment tout l’album Hounds of love – sur lequel figure Running up that Hill – dans cette liste, mais puisqu’il faut ne retenir qu’une poignée de chansons, on a gardé Cloudbusting, un titre de pop épique, porté par des cordes grandioses et une mélodie hypnotique.

La chanson et la vidéo réalisée par Julian Doyle évoquent l’histoire du psychiatre et philosophe Wilhelm Reich, qui avait inventé une machine censée faire pleuvoir (un cloudbuster), et sa relation avec son fils Peter.

« This woman’s work »

Ecrite pour le film La vie en plus de John Hughes (She’s having a baby, 1988), cette ballade bouleversante figure sur l’album The Sensual World, de 1989. La chanson raconte les émotions que traverse un homme alors que sa femme et son enfant à naître sont en danger. This Woman’s work, qui a été totalement réenregistrée pour la compile Director’s cut, a par ailleurs été utilisée dans le premier épisode de la deuxième saison de The Handmaid’s tale.

« King of the Mountain »

Douze ans après The red shoes, Kate Bush revient avec l’album Aerial. Dès le premier titre, King of the Mountain, on constate que l’artiste n’a rien perdu de son génie. Une chanson, qui comme les meilleures histoires, commence calmement avant de gagner en intensité.