Grand Prix Explorer : On a assisté aux entraînements de Squeezie et ses potes au Mans

LES AS DU VOLANT Les stars de YouTube et Twitch s’affronteront sur le circuit Bugatti du Mans le 8 octobre prochain…

Paul Blin Kernivinen
— 
Squeezie, premier youtubeur français organise une course de Formule 4 avec ses potes le 8 octobre prochain
Squeezie, premier youtubeur français organise une course de Formule 4 avec ses potes le 8 octobre prochain — P. Blin Kernivinen/ 20 Minutes

« C’est peut-être la seule fois de ma vie où je pourrais faire ça ». Ce jour-là, Joyca, youtubeur aux (presque) 5 millions d’abonnés, a troqué ses habituels sweat-shirts et jogging pour une tenue de pilote. Comme Gotaga, Domingo, ou encore Deujna et une quinzaine d’autres créateurs de contenus sur Internet, Joyca est allé au Mans vendredi 24 juin pour s’entraîner.

Ces 21 chanceux ont tous été choisis par Squeezie pour participer au « Grand Prix Explorer ». Une course de formule 4 sur le circuit Bugatti du Mans, retransmise en direct sur Twitch. Fou de sport automobile, le premier youtubeur français a invité plusieurs de « ses collègues » à partager sa passion sur une partie du mythique circuit des 24 heures du Mans.

Le 8 octobre prochain, 22 pilotes, répartis en 11 écuries, vont s’affronter sur le circuit, construit au Mans en 1965, d’une longueur de 4,1 km. Fan de F1, Squeezie a voulu faire ça dans les règles de l’art : le matin des essais libres se dérouleront, suivies des qualifications et l’après-midi la course aura lieu ainsi que la remise des prix.

Un entraînement physique intense

Depuis plusieurs semaines, les concurrents donnent de leur personne. Pour apprendre à piloter une formule 4, un véhicule monoplace de 180 chevaux pouvant aller jusqu’à 240 km/h, ils ont suivi plusieurs entraînements.

Encadrés par la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile), les youtubeurs et streameurs ont d’abord suivi plusieurs entraînements mentaux et physiques pour tester leurs réflexes. Ils ont ensuite cinq sessions de roulage réparties sur plusieurs journées. Et dès la deuxième journée, certains ont déjà identifié les vraies difficultés. « Le frein ! C’est ça le pire », explique Joyca. Son coéquipier Théobabac hoche la tête pour confirmer. Comme pour Valouzz, un autre youtubeur présent ce jour-là, « c’est complètement contre-intuitif. Il faut appuyer d’un coup sec et relâcher doucement. C’est l’inverse d’avec notre voiture de tous les jours ».

Mais pour Etienne Moustache, le frein n’est pas l’aspect le plus difficile à appréhender. « Ce sont les changements de conditions qui sont les plus durs. En fonction de la météo, la voiture est complètement différente. Ça change tout le pilotage », explique le youtubeur en duo avec Amixem. Avant d’ajouter : « Je m’entraîne beaucoup sur un simulateur et je fais un peu de sport même si j’ai du mal à être assidu. Le but, c’est de finir dans le top 3 le 8 octobre ».

Au-delà des dizaines de milliers de personnes qui devraient suivre l’évènement sur Twitch, de nombreux spectateurs seront aussi présents dans les tribunes du circuit du Mans. En quelques jours, Squeezie a déjà vendu les 20.000 places mises en vente pour son évènement.