Lyon : Le Parc OL va exploser son record d’affluence, avec 73.000 spectateurs attendus pour le concert d’Indochine

MUSIQUE A l’occasion du concert à guichets fermés d’Indochine, samedi soir, le stade de la métropole lyonnaise va accueillir 17.000 spectateurs de plus que lors de sa précédente date record, détenue par Ed Sheeran en 2019

Jérémy Laugier
— 
Le Parc OL, ici en avril lors du quart de finale retour de Ligue Europa entre l'Olympique Lyonnais et West Ham.
Le Parc OL, ici en avril lors du quart de finale retour de Ligue Europa entre l'Olympique Lyonnais et West Ham. — Just Pictures/Sipa USA/SIPA

Si en mai 2019, Ed Sheeran avait réussi l’exploit de rassembler plus de 50.000 spectateurs, trois soirs consécutivement au Parc OL, le record d’affluence du stade lyonnais, tous événements confondus, va être pulvérisé samedi (20 heures). Le groupe Indochine attirera ainsi 73.000 fans, dans une date à guichets fermés qui deviendra même le record historique d’affluence pour un concert dans la région lyonnaise.



De quoi ravir les organisateurs, qui ont relancé les rendez-vous culturels ce mois-ci, avec Patrick Bruel et Soprano, après deux années off en raison du Covid-19. « Là, on va vraiment passer dans une autre dimension », indique Pierre Duprat, directeur des grands événements du stade de Décines (Rhône), conscient de l’effervescence folle autour du Central Tour d’Indochine.

Après avoir déjà rassemblé 97.036 spectateurs, le mois dernier au Stade de France, Indochine permet donc à l’enceinte rhodanienne de 59.000 places (en configuration sportive) de s’offrir la deuxième plus grosse affluence de l’année pour un concert sur le sol français. Et quand on constate que les prochains concerts programmés à Décines sont ceux de Rammstein (les 8 et 9 juillet) et des Rolling Stones (19 juillet), il ne fait aucun doute que cet été de reprise musicale ne peut être qu’une réussite pour le Parc OL.