« Drag Race France » : Diffusion, drag-queens candidates… Ce que l'on sait de la saison 1

POP CULTURE Le premier épisode de la première saison de « Drag Race France » sera en ligne le 25 juin sur France.tv Slash. Dix drag-queens seront en lice dans ce programme culte pour la communauté LGBTQ

Fabien Randanne
— 
Nicky Doll, au centre, anime Drag Race France au côté des deux autres jurés permanents de l'émission, Daphné Bürki et Nicky Doll.
Nicky Doll, au centre, anime Drag Race France au côté des deux autres jurés permanents de l'émission, Daphné Bürki et Nicky Doll. — Nathalie Guyon / Jean RANOBRAC - FTV
  • La saison 1 de Drag Race France commencera le samedi 25 juin 2022 sur France.tv Slash.
  • Dans cette adaptation de RuPaul's Drag Race, dix candidates s'affronteront pour décrocher la couronne de meilleure drag-queen de France. Nicky Doll, Kiddy Smile et Daphné Bürki présenteront l'émission.

Les dix drag queens candidates de la première saison de Drag Race France sont : Elips, Kam Hugh, La Big Bertha, La Briochée, La Grande Dame, La Kahena, Lolita Banana, Lova Ladiva, Paloma et Soa de Muse.

Si, au Royaume-Uni, la reine fait son jubilé ces jours-ci, de notre côté de la Manche, on ne va pas tarder à jubiler avec nos « queens » à nous. Le samedi 25 juin, le coup d’envoi de la première saison de Drag Race France sera donné sur France TV Slash à 20h. Le premier épisode sera également sur France 2, le même soir, à 23h25. Que cette émission de téléréalité faisant concourir des drag-queens soit lancée le jour où les Marches des fiertés défileront dans les rues de Paris et Montpellier n’est pas un hasard : elle est particulièrement attendue au sein de la communauté LGBTQ (lesbienne, gay, bi, trans, queer).

On savait déjà que cette adaptation tricolore de RuPaul’s Drag Race sera présentée, et jugée, par Nicky Doll, épaulée par l’animatrice Daphné Bürki et l’artiste Kiddy Smile. Ce jeudi après-midi, France Télévisions a révélé les noms des dix drag-queens qui se disputeront la couronne :

- Elips ( @Elips__)

- Kam Hugh (@kamhugh_mua)

- La Big Bertha (@labiiigbertha)

- La Briochée (@la_briochee_off)

- La Grande Dame (@lagrande_dame)

- La Kahena (@kahena.drag)

- Lolita Banana (@lalolitabanana)

- Lova Ladiva (@lovaladivaofficiel)

- Paloma (@paloma_hugobardin)

- Soa de Muse (@soa_de_muse)

Looks, vacheries et chansons françaises

Au rythme d’un épisode par semaine – le premier sera mis en ligne un samedi, mais les suivants le seront le jeudi –, les dix candidates devront relever des petits et grands défis- et effectuer des défilés. Les épreuves cultes du programme seront bien au rendez-vous. Outre le Snatch Game, au cours duquel elles devront se grimer en une célébrité, les queens se frotteront entre autres au « ball », nécessitant trois looks pour trois thèmes différents, au « reading challenge », où elles devront enrober les vacheries dans des mots d’esprits et au « makeover », qui les fera concourir en binôme avec des personnes n’ayant jamais fait de drag…

A la fin de chaque épisode, les deux drag-queens qui auront le moins convaincu le jury s’affronteront lors du traditionnel lip sync, une prestation en play-back sur une chanson francophone… Les jurés en sauveront une et prieront l’autre de « sashay away », c’est-à-dire de quitter l’émission.

Depuis sa création en 2009 par RuPaul Charles, le concept RuPaul’s Drag Race allie le divertissement à la célébration des identités queers. Chaque épisode est l’occasion d’évoquer la vie des candidates, leurs relations familiales, amicales et amoureuses, et d’aborder des sujets tels que l’homophobie, la transphobie, le racisme, la grossophobie et, plus largement, la lutte pour les droits LGBT et contre les discriminations.

Pour l’heure, RuPaul’s Drag Race compte quatorze saisons aux Etats-Unis. Depuis quelques années, les adaptations étrangères se multiplient : outre la France, la Thaïlande, le Canada, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, l’Espagne, l’Italie, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ont droit à leur propre version. La Belgique, la Suède et les Philippines s’ajouteront bientôt à la liste.