Festival de Cannes : Le cinéma a suscité des vocations chez nos lecteurs

VOTRE VIE VOTRE AVIS Et si les acteurs étaient les meilleurs conseillers d’orientation au monde ? Pour nos lecteurs, certains ont joué un rôle déterminant dans le choix de leur carrière professionnelle

Richard Monteil
— 
Parmi les lecteurs de 20 Minutes, certains ont trouvé leur vocation dans une salle de cinéma. (illustration).
Parmi les lecteurs de 20 Minutes, certains ont trouvé leur vocation dans une salle de cinéma. (illustration). — SYSPEO/SIPA
  • Le Festival de Cannes met le cinéma à l’honneur pendant une dizaine de jours, mais toute l’année, des films sortent en salle et nous font voir des acteurs dans divers rôles. Chacun implique un personnage avec son histoire, sa personnalité et parfois, son métier.
  • 20 Minutes a demandé à ses lecteurs si des films vus dans leur jeunesse avaient influencé leur choix de carrière. Certains d’entre eux ont réussi à concrétiser leur rêve né en regardant Top Gun ou encore Le Roi Lion.

Le cinéma, ça fait rêver. Et, parfois, avec un peu de chance et beaucoup de ténacité, les rêves deviennent réalité. Celui de Philippe commence en 1987. Cette année-là, pour lui, c’est celle du baccalauréat. Les épreuves de fin d’année approchent, et Tom Cruise crève l’écran dans Top Gun qui vient de sortir.

Philippe postule pour intégrer l’armée de l’air après avoir vu l’acteur aux manettes d’un avion de chasse. « J’ai débuté la sélection pour être pilote en février 1988 », se souvient-il. Après « dix-huit ans de service et 2.000 heures de vol », Philippe ne cache ni sa joie, ni sa reconnaissance : « J’ai eu un métier formidable et passionnant. Merci Tom Cruise ! »

« Vivre de sa passion »

Dans un autre registre, Tom Cruise, encore lui, a inspiré Pascal, aujourd’hui « flair bartender dans un bar londonien après avoir vu Cocktail » sorti en 1988. Dans ce film, la star américaine jongle avec des bouteilles derrière un comptoir pour payer ses études. Des cascades aériennes d’un autre genre. Charles, lui, se voyait sans doute devenir astronaute, comme Tom Hanks dans « Apollo 13 », un film d’aventures spatiales marquant sorti en 1995, du réalisateur Ron Howard. « Apollo 13, je le regardais souvent quand j’étais petit. Cela m’a poussé à étudier l’ingénierie aérospatiale », nous confie-t-il.

Sa vocation, Mary l’a trouvée en 1994. Elle avait 8 ans et ses parents l’ont emmenée voir Le Roi Lion au cinéma. « Mince, il y a des gens derrière ces dessins, je veux faire ça ! », s’est-elle alors dit. Après un bac scientifique, Mary intègre une école d’art sous le regard inquiet de ses parents qui craignent de voir leur fille se lancer dans une carrière hasardeuse. Mais aujourd’hui, les parents de notre lectrice sont détendus : Mary travaille pour Disney, en CDI, et depuis son poste de rêve, elle « souhaite à tout le monde de vivre de sa passion. »