Musique électronique : Jean-Michel Jarre rend un vibrant hommage à son confrère Vangelis

MUSIQUE L’artiste grec est mort en France à l’âge de 79 ans

20 Minutes avec agences
— 
Le musicien Jean-Michel Jarre
Le musicien Jean-Michel Jarre — Christian Charisius/picture-alliance/Cover Images

Avec Vangelis, c’est une partie de l’histoire de la musique, et plus particulièrement de la musique de film, qui a disparu. L’artiste grec, dont le vrai nom était Evángelos Odysséas Papathanassíou, a inspiré une génération de musiciens, y compris ses contemporains comme Jean-Michel Jarre. La légende de la musique électronique française a livré, sur les réseaux sociaux, un hommage ému à la star.

« Cher Vangelis, nous nous souviendrons tous à jamais de ta touche unique et de tes mélodies émouvantes. Toi et moi avons toujours partagé la même passion pour les synthétiseurs et la musique électronique depuis si longtemps… Puisses-tu reposer en paix », a écrit le musicien sur Twitter en légende d’une photo de son confrère.

Sur tous les fronts

Vangelis s’était notamment illustré avec les bandes-originales de films cultes tels que Blade Runner, 1492 : Christopher Colomb, (dans lequel figure l’iconique Conquest of Paradise) ou encore Les Chariots de Feu, qui lui avait valu un Oscar de la Meilleure Musique de Film en 1981 face à la BO des Aventuriers de l’Arche Perdue, de John Williams, ce qui n’est pas rien… Très populaire en France (il avait également signé la musique de plusieurs documentaires du Commandant Cousteau), où il vivait une partie de l’année, entre Londres et Athènes, l’artiste avait été fait Chevalier des Arts et des Lettres en 1992.

D’après plusieurs médias grecs, Vangelis serait décédé des suites de problèmes cardiaques liés au Covid-19. Il avait 79 ans.