La photographie la plus chère du monde est désormais « Le Violon d’Ingres » de Man Ray

ART Le tirage a été vendu aux enchères à New York pour 12 millions de dollars, soit 11,9 millions d’euros

20 Minutes avec agence
— 
Les enchères historiques ont eu lieu à New York (Etats-Unis) ce samedi. Photo d'illustration.
Les enchères historiques ont eu lieu à New York (Etats-Unis) ce samedi. Photo d'illustration. — QuinceCreative / Pixabay

Nouveau record de vente au Rockefeller Center de New York (Etats-Unis). Une des plus célèbres photographies au monde, Le Violon d’Ingres, réalisée en 1924 par Man Ray (1890-1976), a été cédée ce samedi pour la somme de 12 millions de dollars, soit 11,9 millions d’euros, rapporte Connaissance des arts. L’œuvre dépasse ainsi le record précédent du photographe avec Noire et blanche (1962), vendue pour 3 millions de dollars en 2007.



Le Violon d’Ingres avait été estimé à environ 7 millions de dollars. La photo faisait partie d’un lot d’œuvres surréalistes dont certaines signées Man Ray, Salvador Dali ou encore Gilbert & George. Deux enchérisseurs se sont affrontés au téléphone durant dix minutes afin d’emporter ce tirage exceptionnel conservé par Man Ray dans ses archives personnelles jusqu’en 1962. La photographie appartenait auparavant à Rosalind Gersten Jacobs et Melvin Jacobs, des collectionneurs d’art.

Une œuvre « sans précédent sur le marché »

Le tirage est « sans précédent sur le marché », a estimé Darius Himes, spécialiste international des photographies chez Christie’s. Le Violon d’Ingres est considéré par les connaisseurs d’art comme une œuvre emblématique et incontournable. « La portée et l’influence de cette image, à la fois romantique, mystérieuse, espiègle et ludique, a capté l’esprit de tous pendant près de cent ans », a ainsi analysé expliqué Darius Himes avant les enchères.

A titre de comparaison, le précédent record pour une photographie vendue aux enchères s’élevait à 4,3 millions de dollars, soit 4,1 millions d’euros. Il s’agissait de Rhein II photographiée en 1999 par Andreas Gursky et vendue en 2011.