Eurovision 2022 : La France se classe à la 24e et avant-dernière place et l'Ukraine triomphe

MUSIQUE La finale de l'Eurovision 2022, a livré son verdict dans la nuit de samedi à dimanche

Fabien Randanne
— 
Ahez et Alvan sur la scène de l'Eurovision 2022, à Turin (Italie), lors d'une répétition.
Ahez et Alvan sur la scène de l'Eurovision 2022, à Turin (Italie), lors d'une répétition. — EBU / CORINNE CUMMING

De notre envoyé spécial à Turin (Italie)

Alvan et Ahez ont mis le feu sur la scène du Pala Alpitour en finale de l'Eurovision samedi soir. Mais leur sortilège n'a pas opéré. A l'heure de la proclamation des résultats, le quatuor breton a fini à la 24e et avant-dernière place du palmarès (l'Allemagne est la lanterne rouge avec 6 points), avec 17 points pour sa chanson Fulenn. Une déception évidente pour un titre uptempo, qui mêle le chant traditionnel breton à des rythmes technos. Les jurys internationaux ne leur ont attribué que neuf points (un de l'Estonie, un autre de la Géorgie et sept de l'Arménie). Les téléspectateurs et téléspectatrices leur ont attribué 8 points supplémentaires.

Alvan et Ahez peuvent cependant repartir d'Italie avec la satisfaction d'avoir porté la langue et la culture bretonne sur une scène internationale, la donnant à voir et à entendre à des centaines de millions d'yeux en Europe mais aussi en Australie et aux Etats-Unis où le concours était également retransmis. 

Une vague de soutien pour l'Ukraine

Cette édition 2022 s'est achevée sur la victoire du groupe ukrainien Kalush Orchestra qui, avec 631 points, a offert à son pays son troisième trophée de l'Eurovision après Ruslana en 2004 et Jamala en 2016. Le sacre de l'Ukraine restera surtout dans les mémoires comme un moment historique où le contexte géopolitique - l'invasion de ce pays par la Russie - s'est télescopé dans un concours musical créé en 1956 pour célébrer la fraternité sur un continent pacifié.

Impossible de dire dans quelles proportions les votes en faveur de la chanson gagnante, Stefania, ont été motivés par des critères musicaux ou par empathie envers le sort de l'Ukraine. A en juger par le score obtenu au télévote (439 points, c'est inédit), on peut supposer que le public a été mû par la volonté de témoigner de sa solidarité de manière symbolique. Certains commentateurs diront que c'est ici la preuve que l'Eurovision est politique, mais c'est plus sûrement la confirmation que le concours reflète la psyché d'un continent qui, chaque édition, dans un élan collectif, exprime, à travers son vote, un état d'esprit.

L'Ukraine devance le Royaume-Uni (466 points) et l'Espagne (459). La Suède est 4e (438 points) et la Serbie 5e (312). Italie (268), Moldavie (253), Grèce (215), Portugal (207) et Norvège (182).