« Drôle » : Netflix annule la saison 2 de la série humoristique et attachante de Fanny Herrero

SERIE La fiction sur le stand-up dont la saison 1 a été dévoilée en mars dernier a pâti d’une audience insuffisante sur la plateforme

C.W.
— 
Image de la saison 1 de Drôle sur Netflix.
Image de la saison 1 de Drôle sur Netflix. — Copyright Mika Cotellon/Netflix

Une mauvaise blague signée Netflix. La plateforme ne renouvellera pas la série Drôle, dont la première saison a été mise en ligne en mars dernier, a révélé Les Inrocks jeudi soir. « Nous avons pris la difficile décision de ne pas reconduire Drôle pour une saison 2, après presque trois ans de travail en commun et une collaboration fructueuse avec Fanny Herrero, les Films du Kiosque et toute l’équipe », a expliqué Netflix.

La raison de cette annulation ? « Nos abonnés n’y ont pas trouvé leur compte ». Une décision qui intervient alors que la plateforme a perdu près de 200.000 abonnés dans le monde au premier trimestre 2022, « un chiffre inédit en dix ans », souligne le magazine.

« Elle méritait d’exister sur la plateforme »

Et pourtant, la série de Fanny Herrero (la créatrice de Dix pour cent) sur le monde du stand-up, était particulièrement réussie et attachante, et avait reçu de bons retours. « Je suis évidemment triste et déçue que Netflix n’ait pas laissé la série s’installer davantage, au regard de l’accueil et des témoignages enthousiastes, affectueux, de la presse et du public, de plein de jeunes gens qu’on ne connaît pas, qui ont insisté sur sa fraîcheur, a déclaré la réalisatrice. Ce qui reste, c’est la fierté de l’avoir faite avec mon équipe, d’avoir aimé créer ces personnages qui ont permis de révéler quatre acteurs magnifiques, Mariama Gueye, Jean Siuen, Younès Boucif et Elsa Guedj. »

Sur les réseaux sociaux, les internautes n’ont pas caché leur peine de voir disparaître cette création, tout comme certains comédiens, à l’instar de Younès Boucif, qui a fait ses adieux à Nezir. « C’est vraiment dommage, car je pense que Drôle est une belle série, différente, nuancée, et même si on n’a pas fait 60 millions de viewers, elle méritait d’exister sur la plateforme », a-t-il déploré sur Twitter. En espérant retrouver très vite tous ces talents dans d’autres projets.