Geek Days : En six ans, le festival de la pop culture est devenu un hit à Lille

CULTURE Le festival dédié à la pop-culture se déroule ce week-end des 14 et 15 mai à Lille Grand Palais

François Launay
— 
Les Geek Days attirent un large public
Les Geek Days attirent un large public — Florian Joseph/ White Mirror
  • La sixième édition des Geek Days se déroule ce week-end des 14 et 15 mai à Lille Grand Palais.
  • Dédié à la pop culture, ce festival a été créé il y a six ans par des Nordistes.
  • D’année en année, il attire un large public fan de mangas, cosplay, jeu vidéo ou encore dessin animé.

Les chiffres donnent le tournis. Près de 30.000 personnes attendues sur deux jours, 10.000 m2 d’espaces, plus de 120 exposants et une quinzaine d’animations : pour leur sixième édition organisée ces 14 et 15 mai à Lille Grand Palais, les Geek Days voient les choses en grand. Il faut dire que depuis sa création par des Nordistes, ce festival dédié à la pop culture n’a cessé de se développer.

« On a créé ça il y a six ans car on a vu qu’il y avait une opportunité et une tendance dans les Hauts-de-France pour ce genre d’événement. Il n’y avait pas encore de manifestation autour de cette thématique-là. Et c’est vite devenu un succès qui est en train de devenir incontournable chez les passionnés », se réjouit Aurélie Siesse, la directrice d’un événement qui poursuit sa croissance. Depuis 2019, les Geek Days ont même lieu deux fois par an à Lille (en mai et en septembre) et le festival s’est exporté à Rennes, Caen et Brest.

Un festival qui attire un large public

Il faut dire que les Geek Days ratissent large. Qu’on soit fan de Star Wars, de jeux vidéo, de cosplay, de youtubeurs de culture japonais ou encore de mangas, n’importe quel public peut facilement trouver son bonheur dans ce festival ouvert à tous moyennant 13 euros l’entrée.

« Ce ne sont pas que des jeunes déguisés qui viennent chanter du karaoké en japonais. On a vraiment tous les âges qui viennent aux Geek Days. C’est un public intergénérationnel. II y a un vrai partage entre familles et amis de tous âges. C’est bien plus large que le simple jeu vidéo ou le simple manga », insiste l’organisatrice.

Un acteur d’Harry Potter présent à Lille

Il suffit d’ailleurs de jeter un œil à la programmation de ce cru 2022 pour s’en rendre compte. Répartis en quatre univers différents, les Geek Days du printemps lillois permettent par exemple de rencontrer cette année l’acteur Sean Biggerstaff qui a joué dans Harry Potter, de découvrir des voix de doublage de dessins animés cultes comme Dragon Ball ou Spider Man, d’assister à un concours de cosplay​, de danser avec la championne du jeu Just Dance ou encore de voir les meilleurs experts de Fifa ou Mario Kart s’affronter lors de tournois.

Sans oublier des ateliers de calligraphie, mangas ou encore comics. Bref, un choix très large à condition d’être adoubés par les fans. « C’est le public et les tendances qui choisissent qui appartient ou non à la pop culture. Nous, on accompagne tout ça en cherchant ce qui peut faire plaisir au public », conclut Aurélie Siesse. Au vu du succès rencontré depuis six ans par l’événement, le pari semble réussi.