Oscars 2022 : Will Smith a refusé de quitter la cérémonie après sa gifle

PROCEDURE DISCIPLINAIRE Avant de trancher, l’Académie qui remet les Oscars donne 15 jours à Will Smith pour donner sa version des faits « au moyen d’une réponse écrite »

20 Minutes avec AFP
Will Smith à une soirée après les Oscars, à Beverly Hills le 27 mars 2022.
Will Smith à une soirée après les Oscars, à Beverly Hills le 27 mars 2022. — ©2022 HPA / Hutchins Photo/News

Le déroulé de la fin de la soirée des Oscars commence à se préciser. L’acteur Will Smith a rejeté une demande de quitter de lui-même la cérémonie dimanche après avoir giflé l’humoriste Chris Rock, a annoncé mercredi l’Académie des arts et sciences du cinéma, qui remet les statuettes.

« Si nous souhaitons préciser qu’il a été demandé à M. Smith de quitter la cérémonie et qu’il a refusé, nous reconnaissons également que nous aurions pu gérer la situation différemment », a écrit l’Académie dans un communiqué.

Une décision le 18 avril

Son conseil d’administration a, mercredi, « ouvert la procédure disciplinaire à l’encontre de Will Smith en raison de violations du règlement de l’Académie, ce qui inclut les contacts physiques inappropriés, les conduites abusives ou dangereuses et la compromission de l’intégrité de l’Académie ». Une éventuelle « action disciplinaire » à son encontre sera discutée lors d’une réunion prévue le 18 avril, ajoute-t-elle. Elle pourrait inclure la suspension ou l’exclusion de Will Smith de l’Académie, qui compte des milliers de membres.

L’institution reine du cinéma américain donne en outre à l’acteur 15 jours avant que l’Académie ne tranche, lui offrant ainsi « l’opportunité d’être entendu au moyen d’une réponse écrite ».

Plus tôt mercredi, le président de l’Académie, David Rubin, et la directrice générale Dawn Hudsonles ont expliqué que « la retransmission de la 94e cérémonie des Oscars, dimanche, devait être une célébration des nombreuses personnes de notre communauté qui ont accompli un travail incroyable au cours de l’année écoulée ». Dans une lettre adressée aux milliers de membres de l’Académie, les deux dirigeants ont assuré que des « mesures appropriées » vont être prises vis-à-vis de cet épisode qui les a « scandalisés ».