Oscars 2022 : Will Smith présente ses excuses à Chris Rock pour l'avoir giflé, enquête ouverte par l'Académie

CLASH Frappé par Will Smith après une blague douteuse sur la femme de l'acteur, Chris Rock n'a pas porté plainte

P.B.
— 
Will Smith, le portrait — 20 Minutes

C’est un geste qui pourrait coûter cher à Will Smith. Lundi, l’Académie américaine des arts et du cinéma a « condamné » la gifle assenée par l’acteur au présentateur Chris Rock en pleine cérémonie, dimanche soir, et ouvert une enquête sur l’incident. « Nous examinerons d’éventuelles conséquences en accord avec notre charte et la loi de Californie », a indiqué l’Académie par communiqué. Dans la foulée, Will Smith a publiquement présenté ses excuses à Chris Rock, regrettant son « comportement inacceptable ».

« Mon comportement la nuit dernière aux Oscars était inacceptable et inexcusable. Les blagues à mes dépens font partie du boulot, mais une blague sur le problème de santé de Jada était trop pour moi et j’ai réagi de manière émotionnelle », explique Will Smith sur Instagram. « Je voudrais publiquement te demander pardon, Chris. Ce que j’ai fait était déplacé et j’ai eu tort ». « La violence, sous quelque forme que ce soit, est toxique et destructrice », écrit encore Will Smith dans son message, assurant que ses « actions n’ont pas été représentatives de l’homme que je veux être ».


Possible suspension ou exclusion de l’Académie

Giflé sur scène par Will Smith après une blague douteuse sur le crâne rasé de la femme de l’acteur, Jada Pinkett Smith, qui souffre d’alopécie, Chris Rock n’a, pour l’instant, pas porté plainte pour agression auprès de la police de Los Angeles. Il dispose toutefois de six mois pour le faire. Mais l’Académie pourrait, en théorie, décider de sanctionner Will Smith, qui a remporté son premier Oscar, dimanche, pour son rôle dans La Méthode Williams.

Selon les bruits de couloir relayés par les magazines Variety et The Hollywood Reporter, Will, il est toutefois peu probable que Will Smith perde son trophée. Il pourrait en revanche être suspendu ou exclu de l’Academie, qui compte près de 10.000 membres de l’industrie hollywodienne qui votent chaque année pour les Oscars.