Francis Ford Coppola fait quelques confidences après avoir reçu son étoile sur le Walk of Fame

HOLLYWOOD Le réalisateur était convaincu que certains de ses plus grands succès seraient des échecs

20 Minutes avec agences
— 
Le réalisateur Francis Ford Coppola
Le réalisateur Francis Ford Coppola — JOHN NACION/startraksphoto.com/Cover Images

Francis Ford Coppola a enfin son étoile sur le Walk of Fame de Hollywood ! Le réalisateur culte du Parrain, d’Apocalypse Now et de Dracula, est devenu ce lundi la 2.715e célébrité à être honorée de la sorte. Et pour la cérémonie, il était entouré, comme l’a relayé Entertainment Tonight, par sa sœur Talia Shire, ainsi que Elle Fanning, qu’il avait dirigée au début de sa carrière, en 2011, dans son film d’horreur Twixt.

« Dans tous les e-mails que nous avons échangés, tu as toujours signé "love, Oncle Francis", alors je t’aime Oncle Francis. Il n’y a personne au monde qui mérite plus que toi. Tu aurais dû avoir toutes les étoiles de la rue si ça n’avait tenu qu’à moi. Je t’aime », a déclaré la jeune star dans son discours hommage au cinéaste.

« Oncle » Francis a accepté avec plaisir cet honneur, auquel il n’a pas eu droit jusqu’à présent puisqu’étant producteur de ses propres films, il n’a jamais eu la coquetterie de payer lui-même son étoile. « Bien qu’il semble que j’aie été un rebelle contre Hollywood, je suis en fait une créature de Hollywood. J’ai été créé par Hollywood et je suis très fier de faire partie de la tradition hollywoodienne. Si je peux faire partie de ce groupe, de cette merveilleuse tradition de Hollywood, ça me fait plaisir », a-t-il confié à Variety.

Retourner sa veste

Alors qu’il est actuellement en pré-production pour son prochain film, Megalopolis, Francis Ford Coppola s’est également livré à une rétrospective de sa carrière, revenant sur son œuvre majeure, Le Parrain, la trilogie culte. Et notamment un secret important : il ne pensait en effet jamais que ce film serait le carton qu’il est devenu.

« Je pensais que ça allait être un échec particulier. Lorsque vous faites un film à contre-courant de ce qui se passe à l’époque, ce genre de film est difficile. Vous ne faites pas ce que tout le monde attend ou veut que vous fassiez », a-t-il expliqué.

S’il a du mal à estimer ses propres films, il n’a aucun mal à faire l’éloge de ceux des autres, même lorsque cet avis semble paradoxal, étant donné ses déclarations de ces dernières années. Alors qu’il avait manifesté publiquement son dégoût pour les films Marvel, Francis Ford Coppola a révélé qu’il était un grand fan… de Deadpool, adapté des comics de super-héros Marvel avec Ryan Reynolds dans le rôle principal.

« J’ai aimé Deadpool, j’ai trouvé ça génial… Le cinéma est censé éclairer la vie contemporaine et nous faire comprendre ce qui se passe. Donc, nous avons besoin des artistes pour nous donner une vision de ce qui se passe », estime-t-il.