Guerre en Ukraine : Les candidats de l’Eurovision exhortent à la fermeture de l’espace aérien

MUSIQUE L’un des membres du groupe Kalush Orchestra a rejoint la Force de défense territoriale à Kiev tandis qu’un autre, le rappeur Oleh Psiuk, fédère les volontaires pour venir en aide à la population

Fabien Randanne
— 
Une partie du groupe Kalush Orchestra, dont le rappeur Oleh Psiuk (en bob rose), qui représentera l'Ukraine à l'Eurovision 2022.
Une partie du groupe Kalush Orchestra, dont le rappeur Oleh Psiuk (en bob rose), qui représentera l'Ukraine à l'Eurovision 2022. — UA:PBC / eurovision.tv

En attendant de représenter les couleurs ukrainiennes en mai à l’ Eurovision, le groupe Kalush Orchestra est mobilisé pour défendre son pays attaqué par la Russie. « L’un de nos membres combat au sein de la Force de défense territoriale à Kiev, a révélé le rappeur Oleh Psiuk dans un message posté dimanche sur le compte Instagram de la délégation. J’ai monté une organisation bénévole. Nous aidons les gens à trouver des hébergements, à bouger, trouver des médicaments. »

Depuis le début de la guerre, les membres de Kalush Orchestra font partie de ces artistes ukrainiens qui utilisent leur tribune et leur médiatisation pour alerter la communauté internationale sur le conflit. « Je fais appel à chacun d’entre vous qui êtes inscrits sur un réseau social, qui pouvez sortir et parler haut et fort de ce qu’il se passe. Nous avons vraiment besoin que vous diffusiez l’information et que vous nous aidiez à fermer l’espace aérien, a exhorté le chanteur. Si la personne qui peut avoir une influence sur cela m’entend, s’il vous plaît, faites-le. »

Le rappeur se fait ainsi l’écho de la demande du gouvernement ukrainien et du président de Volodymyr Zelensky suppliant les Occidentaux d’interdire aux appareils russes de survoler l’Ukraine. Une exigence restée lettre morte, l’Otan redoutant que la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne provoque une escalade militaire.

« Même si toutes les routes sont détruites »

Le groupe Orchestra, composé de cinq membres, a été créé en 2019. Son nom fait référence à la ville natale d’Oleh Psiuk, Kalouch, située à 500 km au sud-est de Kiev. Il participera à la première demi-finale de l’Eurovision, le 10 mai à Turin (Italie), avec Stefania. Cette chanson en ukrainien, mêlant rap et musique traditionnelle s’adresse à une maman. « Je retrouverai toujours mon chemin vers la maison même si toutes les routes sont détruites », disent notamment les paroles.

Initialement, c’est une autre artiste, Alina Pash, qui devait représenter l’Ukraine à l’Eurovision cette année. Début février, elle avait remporté la sélection nationale mais quelques heures après sa victoire, une polémique a éclaté au sujet d’un de ses voyages en Crimée, territoire ukrainien annexé par la Russie en 2014. La chanteuse a fini par reconnaître qu’un des membres de son équipe avait falsifié un document et a préféré se retirer du concours. Kalush Orchestra, classé deuxième lors de l’émission de sélection et arrivé en tête des votes du public, a donc obtenu le ticket pour Turin.

A l’instar des artistes des 40 pays en lice, les Ukrainiens enregistreront dans les prochains jours une captation de leur prestation au cas où, pour une raison où une autre, ils ne pourraient pas faire le déplacement en Italie. Ce serait alors à travers cette vidéo enregistrée qu’ils participeraient.