Guerre en Ukraine : Des journalistes britanniques de Sky News visés par des tirs près de Kiev

ATTAQUE Le journaliste, Stuart Ramsay, a reçu une balle dans le bas du dos

20 Minutes avec AFP
— 
L'équipe de journalistes de Sly News se dirigeait vers Kiev, la capitale ukrainienne.
L'équipe de journalistes de Sly News se dirigeait vers Kiev, la capitale ukrainienne. — ARIS MESSINIS / AFP

Pris pour cibles. Une équipe de télévision britannique a été attaquée en début de semaine aux alentours de Kiev et un des journalistes a été blessé par balle, a annoncé leur employeur, la chaîne de télévision Sky News. Leur voiture s’est trouvée prise sous les balles alors qu’elle se dirigeait vers la capitale ukrainienne lundi, a précisé la chaîne, qui n’a rendu publique la nouvelle que vendredi soir, une fois son équipe rapatriée au Royaume-Uni, et a diffusé les images.

Le journaliste, Stuart Ramsay, a reçu une balle dans le bas du dos. Un cameraman, en s’enfuyant de la voiture, a également été touché de deux balles, mais son gilet pare-balles l’a protégé. Les cinq membres de l’équipe, y compris le blessé, ont réussi à fuir, tout en criant qu’ils étaient journalistes, vers une usine proche dont des hommes leur ont ouvert une porte et fait signe d’entrer.

Un « commando de sabotage » russe à la manœuvre

« Les balles arrivaient en cascade sur toute la voiture, les vitres, le pare-brise, les sièges, le volant, tout a été complètement désintégré », a écrit à son retour Stuart Ramsay. Selon Sky News, un « commando de sabotage » russe est suspecté d’être responsable de l’attaque.

« Nous avons eu beaucoup de chance. Mais des milliers d’Ukrainiens meurent, et les Russes visent des familles. Nous étions dans une voiture banale lorsqu’ils nous ont attaqués », a raconté Stuart Ramsay.