« Drag Race France » : Nicky Doll, Kiddy Smile et Daphné Bürki seront le jury permanent de la compétition de drag-queens

CONDRAGULATIONS Le programme, adaptation tricolore de « RuPaul’s Drag Race » sera prochainement diffusé sur France.tv Slash

C.R.
— 
Kiddy Smile, Nicky Doll et Daphné Bürki incarneront « Drag Race France »
Kiddy Smile, Nicky Doll et Daphné Bürki incarneront « Drag Race France » — Laurent Vu/Saira MacLeod/Shutterstock/SIPA/Nathalie GUYON/FTV

La version française de RuPaul’s Drag Race a trouvé ses visages. Ce vendredi, la production de l’émission a annoncé, sur Instagram, quels seraient les membres de son jury. Sans grande surprise, Nicky Doll a été choisie pour animer le talent-show. La drag-queen aura pour rôle de présenter le concours, elle qui a participé à la douzième saison du show original américain, devenant la première Française à représenter notre pays dans la franchise.

Ancienne maquilleuse du milieu de la mode, Nicky Doll vit à New York depuis 2018. « L’industrie change et donne des opportunités pour les queens françaises de se produire de la même manière qu’aux Etats-Unis, dans des bars », s’était-elle réjouie dans les colonnes de 20 Minutes il y a deux ans.

Kiddy Smile et Daphné Bürki complètent le casting

A ses côtés, le public de France.tv Slash retrouvera Kiddy Smile, figure de la scène ballroom parisienne. Ce musicien avait vu son visage tourner en boucle sur les chaînes d’information en continu au moment de son concert électro donné dans la cour d’honneur du palais de l’Elysée à l’occasion de la Fête de la musique en 2018. Dans ses vidéos, l’artiste porte un message politique, notamment lorsqu’il a intégré des danses ballroom dans la cité des Alouettes à Alfortville pour le clip de Let a B!tch Know.

Daphné Bürki, animatrice sur France Télévisions depuis 2017, est la troisième personne à intégrer le jury de Drag Race France. Pour la petite anecdote, elle avait reçu Nicky Doll dans l’émission Je t’aime, etc. fin 2020. L’occasion pour elle d’apprendre à marcher le drag et de faire ses premiers pas dans cette culture.

La célébration de la culture française

Interrogée par 20 Minutes il y a trois mois, Alexandra Redde-Amiel, directrice des jeux et divertissements de France Télévisions, certifiait que cette version de Drag Race célébrerait « la culture française, ses savoir-faire, la mode, le maquillage, l’art de la scène, la chorégraphie… »

« La scène drag française est riche, on est heureux d’offrir à ces artistes un plateau à la mesure de leur art incroyablement complet, leur permettant d’exprimer toute leur créativité, leur univers artistique, leur personnalité, indiquait Alexandra Redde-Amiel. C’est un spectacle qui va nous faire du bien, nous permettre de partager des émotions et rassembler un public que l’on veut large et divers. »