Guerre en Ukraine : Salman Rushdie, Margaret Atwood et 1.000 écrivains condamnent une « guerre insensée »

TRIBUNE Plus de 1.000 écrivains lancent un appel pour mettre fin à l’invasion de l’Ukraine et à une « guerre insensée »

20 Minutes avec AFP
— 
Salman Rushdie
Salman Rushdie — Carsten Bundgaard / Ritzau Scanpix / AFP

Plus de 1.000 écrivains dont le Britannique Salman Rushdie, la Canadienne  Margaret Atwood et les prix Nobel de littérature turc Orhan Pamuk et biélorusse Svetlana Alexievitch ont exprimé leur solidarité avec l’ Ukraine et demandé de mettre fin à l’invasion du pays.

Dans une lettre ouverte publiée dimanche soir par l’association mondiale d’écrivains PEN International, ces auteurs se disent « consternés par la violence déchaînée par les forces russes contre l’Ukraine » et « appellent d’urgence à la fin de l’effusion de sang ».

« Nous sommes unis dans la condamnation d’une guerre insensée »

« Nous sommes unis dans la condamnation d’une guerre insensée, causée par le refus du président Poutine d’accepter le droit du peuple ukrainien à débattre de sa future orientation et de son histoire sans l’ingérence de Moscou », écrivent-ils dans cette lettre ouverte publiée également en russe et en ukrainien.

« Nous sommes unis pour soutenir les écrivains, les journalistes, les artistes, et tout le peuple ukrainien, qui vivent leurs heures les plus sombres », ajoutent ces personnalités, qui comprennent également la journaliste philippine Maria Ressa, Nobel de la paix, et la romancière russe Lioudmila Oulitskaïa.