Guerre en Ukraine : L’Eurovision annonce l’exclusion de la Russie pour l’édition 2022

COMPETITION L’Union européenne de radiotélévision annonce que la Russie ne participera pas à la 66e édition de l’Eurovision

C.R.
— 
Manizha, la candidate de la Russie lors de l'Eurovision 2021
Manizha, la candidate de la Russie lors de l'Eurovision 2021 — Sputnik/SPUTNIK/SIPA

Changement de cap. Après avoir annoncé jeudi que la Russie participerait à la 66e édition de l’Eurovision, l’Union européenne de radiotélévision rétropédale. Dans un communiqué publié ce vendredi, l’instance organisatrice de la compétition annonce qu’aucun candidat ne représentera le pays en mai prochain à Turin, en Italie.

« Au regard de cette crise ukrainienne sans précédent, la présence d’une chanson représentant la Russie perturberait la compétition », écrivent les organisateurs, précisant avoir pris le temps de consulter ses différents membres. « L’UER est une organisation apolitique de diffuseurs engagés à défendre les valeurs du service public », est-il précisé.

Un mouvement de protestation chez plusieurs diffuseurs européens

Depuis plusieurs heures, plusieurs chaînes se sont exprimées ouvertement en faveur de l’exclusion de la Russie de l’Eurovision, dont l’Ukraine, la Suède, le Danemark et la Norvège. Plus tard, le service public néerlandais, la chaîne finlandaise Yle ainsi que les diffuseurs de la Lituanie, l’Estonie et l’Islande avaient rejoint le mouvement.

« Nous restons déterminés à protéger les valeurs d’une compétition culturelle qui promeut les échanges et la compréhension internationale, rassemble les publics, célèbre la diversité à travers la musique et unit l’Europe sur une même scène », conclut le communiqué.