Eurovision 2022 : Mahmood et Blanco représenteront l'Italie après avoir remporté le Festival de Sanremo

MUSIQUE Dans la nuit de samedi à dimanche, Mahmood et Blanco ont remporté la 72e édition du Festival de la chanson italienne avec « Brividi » qu’ils iront défendre en finale de l’Eurovision à Turin le 14 mai

Fabien Randanne
— 
Dans la nuit du 5 au 6 février 2022, Blanco et Mahmood, posent avec leur trophée, juste après l'annonce de leur victoire à la 72e édition du Festival de Sanremo, avec la chanson Brividi.
Dans la nuit du 5 au 6 février 2022, Blanco et Mahmood, posent avec leur trophée, juste après l'annonce de leur victoire à la 72e édition du Festival de Sanremo, avec la chanson Brividi. — Maria Laura Antonelli/AGF/SIPA

A l’Eurovision 2019, à Tel-Aviv (Israël), Mahmood offrait la deuxième place à l’Italie, avec sa chanson Soldi, qui l’a révélé au public international. L’artiste de 29 ans défendra à nouveau les chances transalpines à  la finale du concours musical qui se déroulera à Turin (Italie), le 14 mai. Il interprétera en duo avec Blanco le titre Brividi («Frissons »). Une chanson d’amour que les deux chanteurs ont écrit et composé ensemble.

Mahmood et Blanco ont décroché leur ticket pour cet Eurovision à domicile en remportant, dans la nuit de samedi à dimanche, la 72e édition du festival de Sanremo, rendez-vous majeur de la chanson italienne. Dans l’ultime tour de vote, ils se sont imposés, avec 51.8 % des voix, devant Elisa (26.3 %) et Gianni Morandi (21.9 %). Un résultat établi à partir des suffrages du public, des journalistes accrédités en salle de presse et d’un jury démoscopique, c’est-à-dire un panel représentatif de la population italienne.

Blanco, qui fêtera ses 19 ans le 10 février, est devenu par la même occasion le plus jeune gagnant de l’histoire du Festival de Sanremo. Mahmood, lui, est entré dans l’histoire de cette institution de la chanson transalpine en devenant le douzième artiste à l’avoir remporté au moins deux fois. Son nom s’est ainsi ajouté à ceux de Domenico Modugno, Gigliola Cinquetti ou Bobby Solo…

Un triomphe sans surprise

La victoire des deux chanteurs n’a pas été une surprise tant ils étaient annoncés comme grand favoris de cette édition 2022 dont le coup d’envoi a été donné mardi. Seconds du premier classement provisoire mercredi, ils en avaient pris la tête le lendemain pour ne plus la quitter les jours suivants. Une dynamique bien différente de celle de l’édition 2019 à l’issue de laquelle Mahmood s'était imposé dans un vent de polémique. Il avait triomphé grâce aux votes de la salle de presse alors que le public lui préférait un autre artiste, Ultimo. Le ministre de l’Intérieur italien de l’époque, Matteo Salvini, s’était même fendu d’un tweet pour faire part de sa désapprobation et  avait fait son mea culpa quelques jours plus tard.

La défiance des Italiens et Italiennes envers Mahmood s’était éteinte trois mois plus tard après que l’artiste a fini à la deuxième place de l’Eurovision avec Soldi («Argent »). Cette chanson avait par la suite rencontré le succès dans plusieurs pays européens (numéro 1 des ventes en Italie, en Grèce et en Lituanie ; numéro 2 en Estonie ; numéro 3 en Islande, numéro 5 en Espagne et en Suisse, numéro 8 en Suède…).

Depuis quelques années, lorsqu’un artiste remporte le Festival de Sanremo, il lui est proposé de participer à l’Eurovision avec la même chanson. Lors de la traditionnelle de presse qui a suivi leur victoire, Mahmood et Blanco ont confirmé qu’ils étaient partants pour prendre part au concours qui se déroulera au PalaOlimpico de Turin, dès le 10 mai. La compétition, pour laquelle l’Italie est automatiquement qualifiée pour la finale du 14 mai, réunira 41 pays. Il a été officialisé mercredi que l’événement serait présenté par Laura Pausini, Mika et Alessandro Cattelan.

« Le désir d’aimer en toute liberté »

Mahmood et Blanco font d’ores et déjà figure de favoris pour l’Eurovision. Avec plus de 3.5 millions de streams (d’écoutes en ligne), Brividi est ce dimanche matin  la cinquième chanson la plus écoutée au monde sur Spotify.

« Dans Brividi, deux garçons appartenant à deux générations différentes, aiment avec le même enthousiasme et les mêmes craintes – la peur de se tromper et de se sentir mal à l’aise, incapables de transmettre ce qu’ils ressentent – et avec le désir d’aimer, en toute liberté, en se donnant entièrement », a expliqué il y a plusieurs jours Mahmood  à Radio 2. Auprès du même média italien, Blanco, expliquait que, pour lui, Brividi parle de « tous ces moments où les émotions nous révèlent qui nous sommes vraiment et nous mettent à nu. La chanson raconte un état d’esprit que je ne peux exprimer qu’en chantant et en criant. »