« Légendes : Pokémon Arceus » : La franchise veut faire sa révolution et se rêve en « Zelda : Breath of the Wild »

JEU VIDEO La franchise « Pokémon » ouvre son monde et son gameplay avec « Pokémon Arceus », disponible vendredi sur Nintendo Switch

V. J.
— 
« Pokémon Arceus »
« Pokémon Arceus » — Nintendo
  • Légendes : Pokémon Arceus, jeu de la huitième génération, sort vendredi en exclusivité sur Nintendo Switch.
  • Après les classiques Epée et Bouclier, et les remakes Diamant Étincelant et Perle Scintillante, la franchise sort de sa zone de confort.
  • Monde ouvert, nouveau gameplay, appel de l'aventure... Pokémon Arceus tente des choses, à défaut de faire encore sa (r)évolution.

Annoncé lors de la journée des 25 ans de Pokémon, le nouveau jeu Légendes : Pokémon Arceus arrive après les inédits  Pokémon Épée et Bouclier et les remakes Pokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante, qui voyaient la franchise débarquer sur la  Nintendo Switch, et, disons-le, maintenir le statu quo. Pourquoi changer une formule qui marche, le fameux « Attrapez-les tous ? ». Mais pourquoi pas essayer. Un peu. Pokémon Arceus s’ouvre ainsi à de nouveaux horizons, presque littéralement puis qu’il plonge joueurs et joueuses pour la première dans un monde ouvert, à une autre époque.

Les Pokémon fantastiques

Une époque où la région de Sinnoh était sauvage et mystérieuse, sous le nom de Hisui, et où les Pokémon et les humains ne vivaient pas encore en harmonie. Le joueur est un habitant de Rusti-Cité et une recrue du Groupe Galaxie. Votre mission ? Attrapez-les tous ? Oui et non, car il s’agit moins de combattre et collectionner les Pokémon, que de les observer et les étudier pour créer le tout premier Pokédex de l’histoire. Un peu comme le livre-guide et maintenant films Les Animaux fantastiques dans le monde de Harry Potter.

Cette nouvelle approche invite à plus d’exploration et de liberté, jusque dans le gameplay. Capturer un Pokémon ne signifie plus forcément l’affronter, mais aussi l’observer à distance, s’approcher discrètement, ramper dans les herbes, l’appâter puis lui lancer une Pokéball. Un côté infiltration qui ferait passer Pokémon Arceus pour du Metal Gear Solid ? Non, le jeu a plutôt dans le viseur The Legend of Zelda : Breath of the Wild, qui a relancé la saga d’aventure et reste aujourd’hui peut-être le meilleur jeu de la Switch.

Un monde ouvert mais vide

Avec son open world et son graphisme cel shading, Pokémon Arceus se veut un appel à l’aventure, avec une dimension RPG renforcée, et s’il ne faut pas bouder ce changement et son plaisir, force est de constater que le monde est aussi ouvert que bien vide. Les étendues sont belles à regarder, se chevauchent à dos de Pokémon spéciaux, mais il manque de l’interaction, de l’immersion.

Heureusement, il y a le mystère de l’histoire et du Pokémon du titre, Arceus. Il est temps, et bien parti, pour la franchise Pokémon de faire comme ses créatures, et d’évoluer au niveau supérieur.