Développement personnel : Jusqu’où nous mènera la quête du bonheur ?

COMME UN LUNDI En 2022, « 20 Minutes » se lance à la recherche de la paix intérieure et de la sérénité en testant chaque mois différents conseils et méthodes de développement personnel

Clio Weickert
— 
20 Minutes part à la recherche du bonheur et de la sérénité.
20 Minutes part à la recherche du bonheur et de la sérénité. — Canva
  • 20 Minutes lance sa nouvelle série « Comme un lundi ».
  • Face à la déprime ambiante et à la morosité de l’ère du Covid, nous partons en 2022 à la recherche du bonheur et de l’épanouissement.
  • Pour cela, nous nous tournerons chaque mois vers un livre de développement personnel, un secteur florissant promettant monts et merveilles.

Comment ça va vous ? Petite forme, moral en chute libre et envie irrépressible d’être à vendredi ? Comme un lundi, en somme ? Rien de plus normal puisque nous célébrons ce matin le « Blue Monday » aka « le jour le plus déprimant de l'année » (traditionnellement le 3e lundi du mois de janvier). Mais la vie n’est-elle pas une succession de « Blue Monday » depuis l’arrivée du  Covid ? N’exagérons rien, notons simplement que cet hiver n’est pas le plus folichon de l’histoire des hivers, sans non plus être le pire.

Et si on apprenait à relativiser, à lâcher prise, à voir le verre à moitié plein ? C’est le défi que s’est lancé 20 Minutes cette année. En 2022, nous avons décidé de partir à la recherche de la sérénité, de la paix intérieure et de l’équilibre. Et puisque nous n’avons peur de rien, nous espérons même toucher un peu du doigt le bonheur (on est des têtes brûlées, oui). Comment ? Grâce au fourmillant monde du développement personnel.

« Le besoin de se recentrer sur l’essentiel »

« Trouver ma place », « Rêver, oser, se dépasser », « Comment se faire des amis », « Vous pouvez être ce que vous voulez être »… Autant de promesses alléchantes qui pullulent dans les rayons « vie pratique » de nos librairies. Selon le dernier rapport statistique du syndicat national de l’édition (SNE) paru l’été dernier, le secteur des « livres pratiques » représentait 12.1 % des parts de marché du chiffre d’affaires de l’édition en France en 2020, soit le 6e en valeur (derrière la littérature, l’enseignement scolaire, les sciences humaines et sociales, la jeunesse et la bande dessinée). Malgré une baisse de 7.2 % en valeur de cette catégorie par rapport à 2019, le SNE a observé une hausse de 7.5 % des livres de santé, bien-être et développement personnel. « Les achats de livres pratiques ont reflété le besoin de se recentrer sur l’essentiel », est-il noté dans le rapport.

Certains de ses livres sont même devenus des grands succès de librairie, à l’image des best sellers de la journaliste spécialisée santé Natacha Calestrémé. Sorti en janvier 2020, La clé de votre énergie s’est vendu à 270 228 exemplaires en France selon des données GFK, plus de 300.000 si on inclut les pays francophones. Il est à la 19e place du top 200 des ventes hebdomadaires selon  les estimations d'Edistat pour cette première semaine de janvier (juste derrière le livre de Jean-Luc Mélenchon), en hausse de sept places par rapport à fin 2021. Il a même figuré à la 33e place de ce top sur l’ensemble de l’année, précise Edistat à 20 Minutes.

Dans ce domaine, il est toutefois encore bien loin de l’indétrônable Les quatre accords toltèques, ses multiples traductions et ses millions de ventes à travers le monde. A la 32e place des estimations de ce top 200, il est à la 17e place sur l’année. Et comme nous l’indique Edistat, ses ventes sont en constante augmentation ces trois dernières années. L’édition 2016 du livre de Don Miguel Ruiz chez Jouvence s’est vendue à près de 208.000 exemplaires en 2019, plus de 218.000 en 2020 et près de 228.000 en 2021.

Le bonheur à tout prix

Et si on en testait quelques-uns ? Il faut avouer que les perspectives soulevées par ces livres sont plutôt réjouissantes. « A l’aide de mes 22 protocoles et l’explication de cas très concrets, je vous indique comment éliminer ces fardeaux émotionnels, pour accéder à votre plein potentiel, et être enfin vous-même », nous dit Natacha Calestrémé chez Albin Michel. « Grâce à des mantras, des affirmations, des questions et des exercices créatifs à appliquer au quotidien, la lectrice pourra faire un vrai travail d’introspection pour apprendre à s’accepter et se débarrasser des doutes », nous promet  le communiqué de presse de Self love : cahier d’exercices pour enfin s’accepter (en février chez Albin Michel également). Difficile de résister à cela.

Quelques doutes tout de même : chercher le bonheur à tout prix n’est-il pas le meilleur moyen de ne jamais le trouver ? Si on pouvait régler plusieurs décennies de névroses personnelles grâce à un livre de 200 pages, ça se saurait non ? Doit-on forcément être heureux dans la vie ? Comme nous n’avons pas grand-chose à perdre, si ce n’est quelques heures de lecture (c’est toujours plus productif que les replays de Quatre mariages pour une lune de miel), nous testerons chaque mois l’une de ses méthodes et constaterons les bénéfices (ou non). Et qui sait où nous mènera cette quête insensée ? Rendez-vous le 14 février pour le premier numéro de « Comme un lundi ».