« L’Ultime frontière » : « C’est un livre profondément humain dont on sort parfois bouleversé », confie Maxime Chattam à la lauréate Giselda Gargano

PRIX 20 MINUTES Maxime Chattam, président du jury du Prix 20 Minutes du roman, s’est entretenu avec la lauréate Giselda Gargano sur son livre, « L’Ultime frontière »

Claire Planchard
— 
Maxime Chattam rencontre Giselda Gargano, lauréate du prix "20 Minutes" du roman — 20 Minutes

« C’est un vrai roman. Il y a un vrai souffle romanesque. On est passionné et ému par votre livre, donc je voulais vous féliciter. C’est un prix plus que mérité ». Le 23 novembre, le romancier Maxime Chattam remettait le  Prix 20 Minutes du roman à Giselda Gargano  pour son récit L'Ultime frontière (Editions Les Nouveaux Auteurs) sur le thème « le monde d’après ».

L’occasion pour le président du jury de féliciter la nouvelle lauréate mais aussi d’échanger avec elle autour de la genèse et de l’écriture de son roman. Alors que l’autrice est une ancienne journaliste pour une association humanitaire, quelle est la part d’invention et de réalité dans ce récit qui retrace cinquante ans d’aide humanitaire et chronique le quotidien de personnels d’une ONG ?

Sa morale sur le monde d’après

« Je pense que c’est mon regard sur les choses, sur les personnages, sur les situations qui est vrai. C’est ma morale sur le monde. Ma vision des choses. Après, les personnages sont inventés et tout est inventé. Il n’y a rien de personnel, confie Giselda Gargano. Ce qui est personnel, c’est le conflit. C’est ce que j’ai vécu, ce qui m’a traversé qui est l’esprit pendant un moment. J’avais besoin de mettre en scène ce conflit. Et surtout de ne pas avoir un regard de jugement ».

Si comme Giselda Gargano vous êtes tenté par l’aventure de l’écriture, n’hésitez pas à concourir pour la troisième édition du Prix 20 Minutes du roman, sur le thème de « la conquête ».

Vous avez encore jusqu’au 31 janvier pour enregistrer votre manuscrit sur le site www.lesnouveauxauteurs.com/concours/345 de notre éditeur partenaire.