Patrimoine : Le projet « Lost in Tunis » permet de redécouvrir des lieux à l’abandon

URBEX Aujourd’hui, Brut, partenaire de « 20 Minutes », suit des photographes dans leur exploration de Tunis

20 Minutes avec Brut
— 
Façade de la villa Yvonne, à Tunis
Façade de la villa Yvonne, à Tunis — Lost In Tunis - lostintunis.com

C’est parce qu’il est raide dingue de sa ville que Mourad, un jeune photographe, a lancé le projet « Lost In Tunis ». L’idée ? Aller shooter, en mode urbex (abréviation d’ exploration urbaine), les lieux les plus emblématiques de la capitale tunisienne. Qu’ils aient un intérêt architectural, culturel ou cultuel, tous les bâtiments explorés ont un triste point commun : ils sont à l’abandon.

« Grâce à l’urbex, des gens commencent à comprendre qu’il y a beaucoup de potentiel ignoré, oublié à Tunis, s’enthousiasme Mourad. Au fond, on ne connaît pas notre ville, on ne connaît pas notre passé. »

La volonté de faire « redécouvrir » la ville

Un palazzo italien du XVIIIe siècle se trouve, par exemple, au beau milieu d’un marché très fréquenté. « Du coup, les gens passent devant sans le remarquer, à cause des boutiques, des marchandises, des étalages », regrette Mourad. Rejoignez-le sur les toits de la médina pour une visite guidée de Tunis grâce cette vidéo de notre partenaire Brut.