Oscars 2022: « Titane », représentant la France, exclu de la course au trophée du meilleur film international

CINEMA Le film de Julia Ducournau ne figure pas dans la première présélection de quinze longs métrages non-anglophones révélée mardi par l'Académie des Oscars et pouvant encore espérer être sacrés en mars

F.R. avec AFP
— 
Une scène du film Titane.
Une scène du film Titane. — Carole Bethuel

Pas de statuette dorée pour Titane. Du moins pas dans la catégorie « meilleur film international ». Le long-métrage de Julia Ducournau, Palme d’or du dernier  Festival de Cannes, avait été  choisi pour représenter la France​ aux  Oscars dans cette catégorie parfois improprement appelée « meilleur film étranger » et qui récompense en réalité des œuvres non-anglophones. Or, il ne figure pas dans la première présélection de quinze titres révélée mardi par l’Académie des Oscars.

La France, qui détient le record du plus grand nombre de nominations dans cette catégorie (39), restera donc spectatrice lors de la cérémonie qui se tiendra le 27 mars et verra au final cinq films concourir pour ce trophée.

Un film tout sauf consensuel

Il faut dire que Titane n’est pas un long-métrage consensuel. Film de genre, violent, conte tragique mêlant la body horror à un propos sur la misogynie et l’identité, il se démarque par son audace.

Au total 92 films, représentant autant de pays, s’étaient engagés dans la course à l’Oscar du meilleur film international 2022. Les quinze présélectionnés dévoilés mardi sont : Great Freedom (Autriche), Un Monde (Belgique), L’école du bout du monde (Bhoutan), Compartiment n°6 (Finlande), Flee (Danemark), I’m Your Man (Allemagne), Lamb (Islande), Un Héros (Iran), La main de Dieu (Italie), Drive My Car (Japon), Hive (Kosovo), Prayers For The Stolen (Mexique), Julie (en 12 chapitres) (Norvège), El Buen Patron (Espagne).