Le manuscrit du « Petit Prince » sera exposé en France pour la première fois l'an prochain

LITTERATURE Antoine de Saint-Exupéry avait écrit ce conte à New York et Long Island, où il était en exil, entre juin et novembre 1942

20 Minutes avec agences
— 
Illustration du Petit Prince, présentée dans le cadre d'une exposition à Paris le 11 avril 2013 pour célébrer les 70 ans du livre.
Illustration du Petit Prince, présentée dans le cadre d'une exposition à Paris le 11 avril 2013 pour célébrer les 70 ans du livre. — Francois Mori/AP/SIPA

C’est un rendez-vous à ne pas rater pour tous les amoureux du Petit Prince. Le manuscrit rédigé par Antoine de Saint-Exupéry, jamais montré en France, sera exposé à Paris de février à juin 2022, a annoncé ce mercredi le Musée des arts décoratifs (MAD). L’aviateur et écrivain avait écrit ce conte à New York et Long Island, où il était en exil, entre juin et novembre 1942.

Plus de 600 pièces exposées

Le manuscrit n’a pas quitté les Etats-Unis depuis. L’auteur l’avait confié à une amie, Silvia Hamilton, avant de partir combattre depuis l’Afrique du Nord au printemps 1943. Cette amie le vendit ensuite à la Morgan Library & Museum en 1968. Cette institution privée va prêter le manuscrit au MAD, qui accueille l’exposition « A la rencontre du Petit Prince » du 17 février au 26 juin dans son aile du palais du Louvre.

L’exposition comportera « plus de 600 pièces », dont des « aquarelles, esquisses et dessins – pour la plupart inédits – mais également des photographies, poèmes, coupures de journaux et extraits de correspondances », a précisé le Musée dans un communiqué.

Une œuvre traduite dans plus de 300 langues

Le Petit Prince, qui raconte les aventures sur diverses planètes d’un garçon d’apparence naïve mais philosophe, est l’un des plus grands succès de l’histoire de la littérature mondiale. Après sa publication en français et en anglais à New York en 1943, Saint-Exupéry trouva la mort lors d’une mission en Méditerranée en juillet 1944. L’auteur ne sut donc rien du destin prodigieux de cette œuvre parue en France en 1946 seulement et aujourd’hui traduite dans plus de 300 langues.

Le manuscrit avait été exposé en 2014 par la Morgan Library & Museum. De plus de 30.000 mots à l’origine, difficile à déchiffrer, il a été réduit de moitié par un écrivain qui cherchait la plus grande simplicité de style possible. Son succès planétaire doit aussi beaucoup aux aquarelles qui l’illustrent et qui ont gravé l’image du jeune personnage dans la mémoire collective.