JO 2024 : Dominique Hervieu, la « Madame danse » de Lyon, nommée directrice culturelle des Jeux

PROMOTION Directrice de la maison de la danse de Lyon et de la biennale de la danse, Dominique Hervieu quittera ses fonctions au mois de février pour regagner la capitale

C.G.
— 
Dominique Hervieu
Dominique Hervieu — C. Girardon / 20 Minutes

Dix ans passés entre Rhône et Saône à faire rayonner la danse. A la démocratiser. A la rendre accessible à tous les publics. A proposer des spectacles déjantés, populaires, inédits et flamboyants. A exporter la danse dans la rue, les prisons, les lycées afin de casser les préjugés. Dominique Hervieu, directrice de la maison de la Danse et directrice de la biennale de la danse va quitter Lyon au mois de février pour regagner la capitale. Elle vient d’être nommée directrice culturelle des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

Elle était arrivée à Lyon en juillet 2011 pour succéder à Guy Darmet. « Elle n’a eu de cesse de mener une politique de programmation accessible au plus grand nombre en offrant des spectacles gratuits et d’aller vers tous les publics : écoles, maisons d’arrêt, hôpitaux, etc. », rappelle la mairie de Lyon dans un communiqué.

Perpétuer l’héritage

« Cette nomination est une véritable reconnaissance du travail que Dominique Hervieu a pu effectuer à Lyon, au service de la culture et du rayonnement de la danse. Nous poursuivrons cet héritage avec le projet des ateliers de la danse qui associeront diffusion et création chorégraphique auprès de tous les publics », a assuré Grégory Doucet, le maire de la ville.

Ancienne danseuse et chorégraphe, Dominique Hervieu a été la directrice du centre chorégraphique national de Créteil, puis celle du théâtre national de Chaillot.