Manga : L'adaptation animée de « One Piece » fête son 1.000e épisode et reste une « œuvre à part » pour ses fans

JAPANIME Dimanche était diffusé le 1.000 épisode de la série animée « One Piece », un événement pour les fans, comme vous l’avez raconté avec passion et détails à « 20 Minutes »

V. J.
— 
Un dessin « One Piece »
Un dessin « One Piece » — Toei Animation/Kana Home Video
  • Le 1.000 épisode de la série « One Piece » a été diffusé dimanche en simulcast sur Crunchyroll et ADN, et en exclu TV sur J-ONE.
  • Le manga d'Eiichirō Oda et son adaptation animée accompagnent les fans depuis plus de 20 ans et ont marqué durablement les imaginaires et la pop culture.
  • Autre événement le 8 décembre prochain, avec la sortie du tome 100 chez Glénat.

Marie est fan de One Piece depuis maintenant 15 ans : « J’ai commencé lorsque j’étais en 6e et je n’ai toujours pas décroché. L’équipage du chapeau de paille m’a aidée à tenir dans certains moments difficiles de ma vie, et j’aime prendre exemple sur les leçons données dans ce manga ».

A 27 ans aujourd’hui, elle n’a pas manqué le marathon en salle, à l’occasion de la diffusion du 1.000e épisode de la série animée : « L’ambiance est toujours excellente et nous vibrons tous au même rythme ou rions tous aux éclats ensemble dans ces moments-là, et c’est vraiment magique ! » Elle n’a pas manqué non plus, comme beaucoup d’autres, de répondre à notre appel à témoignages sur le phénomène One Piece. Merci encore.

« Je préfère nettement le manga car l’animé traîne en longueur »

Une autre femme, Clarisse, 26 ans, a découvert One Piece à l’adolescence grâce à son petit frère, un passionné de mangas. « Moi, je ne lisais que des romans, et j’ai d’abord été rebuté par le format, avant de me prendre de passion pour les aventures de Luffy, raconte-t-elle. J’ai commencé à regarder l’animé peu après, mais n’en ai pas vu tous les épisodes, seulement certains arcs. »

« Je préfère nettement le manga, poursuit-elle, car je trouve que l’animé traîne clairement en longueur, la faute à une volonté de ne jamais s’arrêter pour attendre que le manga progresse. Résultat, l’intrigue est étirée et cela donne des épisodes globalement frustrants, ainsi que des arcs fillers pas toujours pertinents ni intéressants. Malgré tout, l’animé a beaucoup progressé en termes de qualité du dessin, les personnages sont très attachants et les musiques d’introduction toujours sympa. »

« Les animés, c’est ressentir les émotions des personnages »

Les témoignages reçus sont souvent longs, passionnés, de vraies lettres d’amour. Pour le manga surtout, mais également l’animé. Lucas, 19 ans, regarde l’animé chaque dimanche depuis un jour de primaire où il a surpris son grand frère devant. « Beaucoup diront que la version manga est supérieure à la version animée, mais ce que j’aime dans les animés, c’est ressentir les émotions de l’œuvre, des personnages », explique-t-il. Anthony, 31 ans, préfère « la finesse des traits du manga papier, là où l’on joue sa vie sur chaque case. Mais l’animation permet souvent de combler certains vides ou de mettre un plan en perspective que nous n’avions pas remarqué dans le manga papier. C’est sans aucun doute un plus pour apprécier l’œuvre dans son ensemble. »

Plus de 950 épisodes en quelques mois

Si beaucoup de fans suivent One Piece, manga et animé, depuis le début, et souvent leur enfance ou adolescence, comme Christophe, Quentin ou Paul, d’autres l’ont découvert récemment et prouvent qu’il ne faut pas avoir (trop) peur des 1.000 chapitres du manga et autant d’épisodes de la série.

Gianni, 27 ans, ne s’y est mis qu’en début d’année : « J’ai tout de suite accroché et regardé 950 épisodes en quelques mois. Ce n’est pas un manga comme les autres, les personnages sont attachants et il y a beaucoup de leçons de vie, de moments marquants. Chaque personnage a une histoire, un passif, quelque chose à transmettre, et chaque aventure son lot de rebondissements et d’événements. C’est sans aucun doute la série la plus prenante que je connais, et j’espère qu’elle se poursuivra encore longtemps. »

L’arc actuel est un moment charnière de « One Piece »

« Peu importe la situation, l’endroit, ou même mon état émotionnel, tout au long des 24 dernières années, One Piece a toujours été avec moi, écrit avec passion Manu, 35 ans. J’ai ri, pleuré et grandi avec ces personnages et cet univers, et probablement acquis certains traits de ma personnalité ou façons de penser grâce à One Piece. J’ai commencé par le manga, et seulement regardé l’animé à partir de l’arc Davy Back Fight. Mais mon arc favori restera probablement Alabasta, étant donné que c’est là que l’on découvre Ace et quitte Vivi, deux de mes personnages de coeur. »

Comme le concède Clarisse, difficile de trouver un moment ou arc clairement au-dessus des autres, même si elle a toujours beaucoup aimé ceux d’Alabasta et d’Enies Lobby. Et Dressrosa, aussi. Pour Lucas, l’arc Marine Ford dépasse tous les autres, avec une bataille sans merci. Anthony vote pour l’arc Water Seven, car il « démontre la puissance des liens qui unit l’équipage et nous montre pour la première fois des sentiments extrêmement différents pour Luffy ».

Mais tous s’accordent pour dire que l’arc actuel, le Pays des Wa, représente clairement « un moment charnière dans One Piece, puisqu’il amorce réellement la fin de l’histoire après presque 25 ans d’aventures, avec le plus gros enjeu – battre deux Empereurs – jamais affronté par l’équipage », commente Clarisse. Marie ajoute : « Je suis triste à l’idée que ce manga entame son arc final, mais je m’attends à quelque chose de grandiose pour conclure cette œuvre monumentale. »