Nantes : Une vente aux enchères organisée ce samedi, avec des cartes Pokémon à plus de 20.000 euros

QUI DIT MIEUX ? Ce samedi 13 novembre, une vente aux enchères spéciale gaming est organisée à Nantes et en direct sur Internet, dans le cadre du salon pop culture : Art to Play. Des cartes Pokémon seront très attendues par les acheteurs

Pierre-Alexandre Aubry
Une carte Pokémon estimée à environ 30.000 € sera en vente lors de ces enchères.
Une carte Pokémon estimée à environ 30.000 € sera en vente lors de ces enchères. — R. Meigneux/SIPA
  • Le salon Art to Play, dédié à la pop culture, le gaming et l’univers du manga, a lieu ce week-end, à Nantes.
  • Pour la première fois, une vente aux enchères d’objets autour de l’univers gaming sera proposée.
  • Parmi les lots en vente, des cartes Pokémon estimées entre 15.000 et 30.000 euros.

Avis aux gamers et fans de pop culture et d’animés ! Le salon Art to Play débarque au Parc-Expo (Hall XXL) de Nantes pour la 10e année. À l’occasion de cette nouvelle édition qui durera tout le week-end, une nouveauté de taille sera présentée ce samedi 13 novembre. Pour la première fois dans ce salon, une vente aux enchères spéciale gaming, organisée par Ouest Enchères Publiques, proposera aux visiteurs, collectionneurs et curieux, des objets autour de « l’univers du jeu vidéo actuel et ancien », comme l’explique le commissaire-priseur Alban Perdereau.

En tout, ce sont 163 lots qui seront mis en vente. Avec entre autres : des consoles anciennes (Game Cube, NES…), des neuves avec cinq consoles PS5, des figurines Dragon Ball ou Marvel, et même des vinyles de bandes originales de jeux. Le moment fort de cette vente aux enchères devrait avoir lieu autour de cartes à collectionner.

Une carte Pokémon estimée à 30.000 euros

Parmi les cartes et boosters Magic, Pokémon, Yu Gi Oh ou Dragon Ball, deux lots importants sont à souligner. Il s’agit de pièces rares. Une carte Pokémon qui pourrait bien créer la surprise, est estimée entre 20.000 et 30.000 euros. « La rareté, son état neuf et le fait que ce soit une carte anglaise » font cette estimation, même si le commissaire-priseur sait qu’il n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise. « C’est ce que j’espère ! », lance Alban Perdereau.

Une autre carte Pokémon est estimée entre 15.000 et 20.000 euros. « J’ai une grande envie d’aller vers ce nouveau public, avec des trentenaires, qui sont tombés dedans quand ils étaient petits ». Enthousiaste, le commissaire-priseur sait que cette vente aux enchères sera attendue, et s’attend également à « des centaines de personnes en ligne ».

Une première pour le selon Art to Play, qui tombe à l’occasion des 25 ans de la franchise Pokémon. En octobre 2020, une carte Dracofeu était partie pour 200.000 dollars aux Etats-Unis. Un record qui ne sera pas égalé. Mais, à coup sûr, l’engouement sera de la partie à Nantes.