Doodle : Otto Wichterle, inventeur des lentilles de contact souples, mis à l’honneur par Google

CHIMIE Le chimiste tchèque s’est malheureusement fait voler son invention par le pouvoir communiste

20 Minutes avec agence
Illustration de produit de nettoyage de lentilles de contact.
Illustration de produit de nettoyage de lentilles de contact. — B. Colin / 20 Minutes

Ce mercredi, Google a décidé de mettre à l’honneur le chimiste Otto Wichterle pour son 108e anniversaire. Si ce nom n’est pas très connu, l’invention de ce chercheur tchèque célébré dans le doodle du jour a révolutionné la vie de nombreuses personnes.

Le chimiste a en effet mis au point les lentilles de contact souples telles qu’on les connaît aujourd’hui, rapporte RTL. Né le 27 octobre 1913, à Prostejov (actuelle République tchèque), Otto Wichterle a refusé de suivre la voie de son père, copropriétaire de plusieurs usines, et s’est dirigé vers des études de chimie à Prague.


Des lentilles moins irritantes

Il a d’abord travaillé sur les matières plastiques et leurs utilisations. En 1941, Otto Wichterle a mis au point le sylon, concurrent du nylon américain. Ce n’est qu’après la Seconde Guerre mondiale que le scientifique s’est consacré à l’ophtalmologie, et notamment les hydrogels utilisés sur les lentilles de contact.

Ces dernières étaient, à l’époque, irritantes pour l’œil, rapporte L’Internaute. Otto Wichterle a alors, avec ses équipes, mis au point un nouveau composé : l’hema, qui constitue aujourd’hui la base des lentilles souples. Le chercheur s’est ensuite heurté à un autre problème : le bord de ces nouvelles lentilles n’était pas régulier et offrait une mauvaise tenue.

Une invention vendue à l’étranger

Otto Wichterle a trouvé la solution d’une manière originale : en touillant son café en décembre 1961. Le chercheur a observé la force centrifuge dans le liquide et décidé d’appliquer le même mécanisme à son hydrogel, ce qui a permis de donner la bonne forme aux lentilles. Sa première machine aurait été créée avec un jeu de construction appartenant à son fils.

Il aurait, avec, fabriqué quatre parfaites lentilles. Le scientifique n’a malheureusement pas profité de son invention. Malgré le dépôt rapide d’un brevet, l’invention a été récupérée par la force par le pouvoir communiste de l’époque. Elle a ensuite été vendue à l’étranger. Otto Wichterle est finalement décédé en 1998 sans avoir fait fortune.