Versailles : Une horloge de 1763 commandée par Louis XV retrouvée par hasard dans un garage

PATRIMOINE Il va désormais falloir plusieurs semaines pour réassembler et exposer le précieux objet

20 Minutes avec agence
— 
L'incroyable objet se trouvait au milieu d'un tas de ferraille amassé dans un ancien garage de Versailles. (Photo d'illustration)
L'incroyable objet se trouvait au milieu d'un tas de ferraille amassé dans un ancien garage de Versailles. (Photo d'illustration) — G. Varela / 20 Minutes

L’horloger Bernard Draux a fait il y a quelques mois une découverte inattendue en examinant un tas de pièces en fonte dans un garage inoccupé situé à proximité de l’hôtel de ville de Versailles ( Yvelines). « C’était l’horloge de l’église Notre-Dame de Versailles », a-t-il raconté au Parisien. L’expert a pu identifier cet élément notable du patrimoine datant de 1763 grâce à un rouage gravé. On peut en effet y lire le nom du créateur, Nicolas Collette, inscrit à côté d’une fleur de lys, symbole d’une commande royale.

Une redécouverte inespérée

Avec l’aide de plusieurs employés municipaux, l’horloger a ensuite étalé les différents éléments de la pendule. Certaines pièces, comme les boulons, avaient été conservées avec soin dans du tissu. Il s’agit là d’une redécouverte d’autant plus inespérée que l’horloge avait été construite en fonte. « À l’époque, on coulait tout ce qu’on pouvait pour alimenter les canons en temps de guerre », a expliqué Bernard Draux.

Plusieurs semaines devraient être nécessaires pour remonter entièrement l’objet commandé par Louis XV et pouvoir l’exposer pour partager sa valeur historique. Une seule pièce manque potentiellement au trésor versaillais. Il s’agit de la petite aiguille des minutes. « Au XVIIIe siècle, c’était courant d’avoir des pendules avec une seule aiguille », précise cependant Bernard Draux.