Un manga « parfait », une « œuvre d’anthologie »… Nos internautes rendent hommage à « L’Attaque des Titans »

VOUS TEMOIGNEZ « L’Attaque des Titans » a pris fin avec son 34e tome, disponible en librairie, et les fans ont pris leur plus belle plume (clavier) pour exprimer leur amour pour « une oeuvre unique et complexe » à la fin « triste mais logique »

V. J.
— 
L'Attaque des Titans
L'Attaque des Titans — Shingeki No Kyojin © Hajime ISAYAMA / Kodansha Ltd.
  • Le 34e et dernier tome de L’Attaque des Titans est disponible en libraire, et met fin à une aventure de plus de dix ans pour le manga Hajime Isayama et pour les fans
  • Entre shônen et seinen, l’œuvre a réussi à toucher un public large, même ceux et celles qui ne sont pas sensibles aux mangas et aux animés
  • Vous avez été nombreux à témoigner et à partager votre passion pour une œuvre complexe et unique, tout en rebondissements, émotions et thématiques fortes

 

« Le manga est parfait. » Benjamin, 13 ans, a été le premier à répondre [et a presque eu le dernier mot] à notre appel sur L’Attaque des Titans, dont le 34e et dernier tome est en libraire depuis mercredi. Comment enchaîner après ça ? Vous êtes une dizaine à avoir essayé, et surtout à avoir pris le temps d’écrire comment l’œuvre de Hajime Isayama vous a marqués, et même a déjoué vos attentes. Merci à toutes et tous. « Ah SNK ! [pour Shingeki no Kyojin, le titre original], réagit Géraldine, 47 ans. C’est ma fille qui a commencé à regarder la série. Au départ, je ne voulais pas en entendre parler. Et j’ai regardé le premier épisode. J’ai été complètement subjuguée par l’histoire et ses rebondissements. »

« Une amie m’a fait regarder la version animée »

Comme Géraldine, beaucoup de fans ont été convertis par l’adaptation animée, diffusée tout d’abord sur Wakanim puis disponible sur différentes plateformes (Netflix, Prime…). « J’ai découvert L’Attaque des Titans grâce à une amie qui m’a fait regarder la version animée, raconte Aurélie, 17 ans. Ayant beaucoup aimé, j’ai donc lu le manga et il est devenu mon préféré devant tous les autres. Un tel univers n’avait jamais été exploité, les personnages sont incroyables, avec tous des caractères et capacités très différentes. »

Yacine, 30 ans, est aussi passé de l’animé au manga, et ne tarit pas d’éloges : « Ce manga est tout simplement extraordinaire tant l’auteur maîtrise son œuvre. Hajime Issayama a su créer un univers qu’il a agrandi au fur et à mesure de son récit tout en complexifiant son histoire qui part d’un postulat simple : des Titans, créatures humanoïdes anthropophages sont apparus et sont devenus les prédateurs des hommes qui se sont réfugiés derrière trois murs. L’histoire évolue de telle sorte que des éléments disséminés au cours du récit et en apparence sans importance se révèlent être en fait des informations de hautes importantes. De plus, beaucoup de thématiques sont abordées, que ce soit la liberté, l’importance de l’histoire, la paix et son coût, tout est traité avec intelligence. Il faut attendre la fin pour avoir le message de l’auteur : le devoir de mémoire. »

L’amour que porte Hajime Isayama à ses personnages

« Tout le monde se souviendra d’Eren, Mikasa et Armin d’ici quelques années, écrit ainsi Thomas, 22 ans. L’Attaque des Titans est une œuvre d’anthologie, car, malgré sa violence et ses thématiques parfois difficiles à saisir, elle a su trouver un large public, dont beaucoup de personnes qui n’ont jamais été sensibles aux mangas et animés. A titre personnel, ce qui me fait adorer le manga, c’est tout l’amour que porte Hajime Isayama à ses personnages. J’ai rarement lu une œuvre où la majorité, si ce n’est l’entièreté des personnages a son importance. »

« Quant à la fin, je l’estime correcte et même satisfaisante, continue-t-il. J’ai vu des fans être déçus, mais finir une œuvre n’est jamais facile pour un auteur et il sera toujours confronté à des critiques. Je peux comprendre la déception de certains lecteurs dans le sens où L’Attaque des Titans ne s’est jamais essoufflé dans le temps et que le niveau d’écriture a toujours été très élevé. » Pas de déception du côté de nos témoins.

Une fin triste mais logique

Pour Yacine, « la fin du manga est cohérente avec le reste de l’histoire, bien que finalement prévisible. Le manga s’est fini comme il aurait dû ». Aurélie la trouve très triste, « mais en même temps unique et plutôt logique ». L’Attaque des Titans a accompagné Baptiste, aujourd’hui 18 ans, tout au long de ces années collège et lycée : « Hajime Isayama a construit une œuvre unique et déchirante qui n’épargne aucun personnage. Il a réussi à mettre en place une tension constante qui nous donne envie de connaître la suite. Les nombreuses thématiques abordées, comme le devoir de mémoire, la liberté, le pardon, le deuil… en font une œuvre complexe qui pourrait, de mon point de vue, plaire à tout le monde, même à ceux qui n’apprécient pas les mangas. »

Et la fin ? « C’est sûrement le manga qui m’a le plus marqué et qui aussi m’a le plus ému, conclut-il. Je n’ai pas pu m’empêcher de verser une larme en lisant le dernier chapitre. »