Enchères : Une sculpture de Claude Lalanne, jusque-là inconnue du public, vendue pour 1,23 million d’euros

ART « L’Enlèvement d’Europe » représente la jeune femme et le taureau, et se trouvait dans un jardin à Fontainebleau

20 Minutes avec agences
— 
Un marteau d'enchères (illustration).
Un marteau d'enchères (illustration). — Pixabay / QuinceCreative

Une sculpture de Claude Lalanne, jusque-là inconnue du public, a été adjugée pour 1,23 million d’euros aux enchères dimanche. La vente s’est tenue à Fontainebleau, près de Paris, et était organisée par la maison Osenat.

Ce « chef-d’œuvre secret », comme l’appelle le communiqué de presse, ornait le jardin du Centre européen d’éducation permanente (Cedep), une structure de formation commune à plusieurs grandes entreprises internationales, situé à Fontainebleau. Il s’agit de L’Enlèvement d’Europe, représentant le taureau et la jeune femme, en bronze à patine brune.

Une vente qui met les femmes à l’honneur

Cette œuvre d'art de 2 m de haut avait été commandée à cette artiste en 1990. Avec son mari François-Xavier, la sculptrice avait installé à l’époque une série de statues monumentales dans ce jardin fermé au public, en bordure de l’immense forêt de Fontainebleau. Les raisons pour lesquelles le Cedep a dispersé 16 œuvres de sa collection n’ont pas été précisées.

Cette vente aux enchères a également mis en valeur d’autres artistes femmes. Un record mondial a ainsi été enregistré pour la sculptrice franco-suisse Isabelle Waldberg. Son Cyprès dans la cour est parti pour 59.800 euros, soit sept à dix fois son estimation. Deux tapisseries conçues par Sonia Delaunay, estimées entre 10.000 et 15.000 euros, ont été achetées pour 46.800 et 49.400 euros respectivement.