Mort de Jean-Paul Belmondo : Un hommage national rendu à l'acteur jeudi aux Invalides

DISPARITION L’acteur restera à jamais un des monstres sacrés du cinéma français

20 Minutes avec AFP
— 
Jean-Paul Belmondo en octobre 2007.
Jean-Paul Belmondo en octobre 2007. — Joël SAGET / AFP

Un hommage national sera rendu à Jean-Paul Belmondo, décédé ce lundi, aux Invalides jeudi 9 septembre, a annoncé l’Elysée, ce mardi.

Monstre sacré du cinéma français, Jean-Paul Belmondo s’est éteint ce lundi à son domicile parisien à 88 ans. L’acteur était une des figures les plus populaires du 7e Art, avec à son actif 80 films, des films d’action aux plus belles heures du cinéma d’auteur. Il avait été hospitalisé en début d’année pour une fatigue générale.

« Un trésor national »

Jean-Paul Belmondo laisse derrière lui des rôles inoubliables, jeune premier la cigarette au bec dans « A bout de souffle » ou pendu à un hélicoptère à Venise dans « Le Guignolo ».

« Il restera à jamais Le Magnifique », a réagi lundi Emmanuel Macron. « Nous nous retrouvions tous » en Jean-Paul Belmondo, a-t-il ajouté, en évoquant « un trésor national, tout en panache et en éclats de rire », « un héros sublime et une figure familière ». « Parmi nos grands acteurs, il était celui qui remportait haut la main la palme du public », a aussi souligné Emmanuel Macron.

Grand officier de l’ordre national du mérite

Emmanuel Macron avait décoré Jean-Paul Belmondo en novembre 2019 à l’Elysée, en le faisant grand officier de la Légion d’honneur. Deux ans plus tôt, en mai 2017, pendant sa dernière semaine à l’Elysée, François Hollande l’avait décoré des insignes de grand officier de l’ordre national du mérite.

De son côté, le Premier ministre Jean Castex s’est déclaré lundi « très triste » après la mort de celui qui était « vraiment une légende du cinéma français, un très grand symbole de notre patrimoine cinématographique ».