Kanye West dévoile enfin « Donda », son dixième album

ALLELUIA Tout arrive à point à qui sait en avoir quelque chose à faire

Benjamin Chapon
Le rappeur Kanye West
Le rappeur Kanye West — The Photo Access/Cover Images

Cette fois, il est bien là. Vers 14h ce dimanche (5h du matin à Los Angeles, 6h dans le Wyoming où il réside), Kanye West  a dévoilé, sur les plateformes de streaming et de téléchargement, les 27 titres inédits de son dixième album, intitulé Donda en hommage à sa mère décédée en 2007. C’est le deuxième album que Kanye West dédie à sa mère, mais pas sûr que Donda marque le monde de la musique autant que le chef-d’œuvre de 2008 avec lequel Kanye West était devenu une super star, 808s and Heartbreak.

Le successeur de Jesus is King, son neuvième album, aura mis du temps à être mis à disposition du grand public. Tout l’été, Kanye West a multiplié les annonces et reports déroutants, organisant des sessions d’écoute mystérieuses et se cloîtrant dans des stades pour, d’après lui, finaliser l’opus.

Featurings et parias

Comme attendu, Donda fait la part belle aux morceaux à message religieux et comporte de nombreux featurings, à commencer par The Weeknd. Les plus attentifs décèleront des adresses à son ex-femme Kim Kardashian, avec qui il a organisé un simulacre de mariage jeudi lors d’une session d’écoute de l’album.

A cette occasion, Kanye West s’était présenté, entièrement masqué, en compagnie de deux musiciens parias, Marylin Manson, accusé de harcèlement, violences et viols par plusieurs femmes, et DaBaby, présent sur l’album, et récemment déprogrammé de plusieurs festivals après des propos homophobes.