Des œuvres de Picasso exposées dans un restaurant prochainement vendues aux enchères à Las Vegas

ART Parmi les onze œuvres d’art vendues après plus de 20 ans passés dans un luxueux restaurant de Las Vegas figure l’huile sur toile « Femme au béret rouge-orange »

20 Minutes avec agence
— 
Pablo Picasso à Mougins en France, le 4 mai 1971.
Pablo Picasso à Mougins en France, le 4 mai 1971. — GULER/SIPA

Onze œuvres de Pablo Picasso jusqu’ici exposées dans un restaurant de Las Vegas (Etats-Unis) vont être mises aux enchères en octobre prochain. Ces dessins, peintures et une création en céramique pourraient rapporter 104,2 millions de dollars (environ 88 millions d’euros), a estimé Sotheby’s, en charge de la vente, cité par CNN. Ils étaient la propriété du groupe américain MGM Resorts International.

Le géant du divertissement avait installé il y a plus de vingt ans ces précieuses œuvres d’art dans le restaurant Picasso situé au sein de son hôtel Bellagio. L’établissement étoilé au Guide Michelin propose des plats inspirés des gastronomies française et espagnole. MGM possède 12 autres créations de Pablo Picasso qui remplaceront au sein de l’établissement les œuvres vendues.

Des œuvres réalisées entre 1917 et 1969

Les enchères auront lieu à Las Vegas et constitueront la première vente de ce type organisée par Sotheby’s dans cette ville du Nevada. Les œuvres figurant au catalogue ont été réalisées par l’artiste espagnol entre 1917 et 1969, soit « pratiquement la durée entière de sa carrière », a commenté Brooke Lampley, membre du directoire de Sotheby’s. L’huile sur toile Femme au béret rouge-orange fera notamment partie des lots proposés aux enchères.

Il s’agit d’un portrait cubiste de Marie-Thérèse Walter, une mannequin française avec qui le peintre a eu sa fille Maya. MGM a indiqué qu’une partie de l’argent généré par ces ventes serait réinvestie dans d’autres œuvres afin d'« intensifier la diversité et l’inclusion » au sein de la collection d’art du groupe. En organisant la vente à Las Vegas, l’entreprise entend également faire de la ville américaine une destination appréciée par les amateurs d’art.