La romancière britannique et reine du thriller Mo Hayder est décédée à l'âge de 59 ans

DECES Son roman « Birdman », sorti en 2000, est un best-seller en Grande Bretagne

C.W.
— 
Mo Hayder est décédée à l'âge de 59 ans.
Mo Hayder est décédée à l'âge de 59 ans. — BALTEL/SIPA

La romancière britannique Clare Dunkel, plus connue sous le nom Mo Hayder, est décédée mardi dernier à l’âge de 59 ans, des suites d’une maladie neurodégénérative, a annoncé mercredi sa maison d'édition, relayée notamment par le Huffington Post. Reine du thriller, Mo Hayder a connu un premier succès en 2000 avec la publication de Birdman, premier roman d’une série horrifique, devenu très vite un best-seller en Grande Bretagne.

« Nous perdons une brillante écrivaine et un merveilleux, extraordinaire et unique être humain, a déclaré son agente Jane Gregory. Ses livres étaient étonnants et innovants. Clare était charmante, amusante, caustique et toujours de bonne compagnie. »

Un roman posthume en 2022

Autrice de romans noirs et horrifiques, dont la série autour du personnage de Jack Caffery (Birdman, The Treatment, Ritual…), Mo Hayder a reçu de nombreuses récompenses, dont le prix SCNF du polar européen pour Tokyo en 2005, et le prestigieux prix Edgar-Allan-Poe pour Gone en 2012. Sur Twitter, Les Presses de la Cité, ses éditeurs en France, ont rendu hommage à cette « auteure au talent incomparable ayant su renouveler le genre policier et en dépasser les frontières pour bâtir une œuvre intelligente, aux personnages inoubliables. Si Mo était capable de nous effrayer à l’envi, Clare était magnifique, sensible, humaine et drôle. »

Comme le rapporte le site du Figaro, la romancière venait d’achever un tout dernier roman, The Book of Sand, qui devrait paraître début 2022.